Excite

Les vols vers un aéroport de NYC : la sécurité

Les vols vers un aéroport de NYC en provenance de l'Europe et en particulier de la France, atterrissent généralement à Newark ou JFK. Dans les deux cas, les mesures de sécurité lors de l'entrée sur le sol américain sont considérables et remises au gout du jour fréquemment. Avant de partir, une mise au point s'impose donc.

Concrètement avant un voyage vers les États-Unis, il est fortement recommandé de s'informer sur le site de l'Ambassade des États-Unis qui est constamment remis à jour: french.france.usembassy.gov.

C'est donc bien avant votre arrivée à l'aéroport de NYC qu'il vous faudra tenir compte de tous les impératifs qui suivent :

  • Chaque voyageur doit détenir son propre passeport, y compris les enfants
  • Le passeport doit être biométrique, électronique ou individuel à lecture optique en cours de validité : les détails de date d'émission de celui-ci sont à vérifier sur le site Internet de l'Ambassade ou sur celui de l'Office du Tourisme des États-Unis qui est très pointu concernant les différents types de passeports
  • Depuis début 2009, tout voyageur embarquant sur un des vols pour New-York ou toute autre ville Américaine, doit également se prémunir d'une autorisation électronique de voyage qui est à remplir obligatoirement sur le site Internet d'ESTA. Cette autorisation est à effectuer au moins 72 heures avant le départ, mais le plus tôt s'avère le mieux, elle coute $14 et pas un $ de plus (il s'agit là d'un bon argument pour éviter les faux sites de l'ESTA et ainsi les arnaques)
  • Enfin tout voyageur devra présenter un billet d'avion aller-retour et accepter le fameux dispositif des empreintes digitales et de la photo au passage de l'immigration

Le visa n'est pas toujours indispensable à un Français lors d'un voyage aux États-Unis, à condition qu'il n'excède pas 90 jours. Il demeure tout de même incontournable pour les diplomates, les étudiants, les stagiaires, les jeunes filles au pair, les journalistes en fonction et toutes les autres catégories professionnelles dans le cadre de leurs activités. Dans tous les cas, lors des contrôles de sécurité à l'aéroport et particulièrement lors du passage à l'immigration, il vaut mieux éviter de préciser que l'on est au chômage ou entre deux contrats au risque de se voir refoulé !

Comme lors de tous les déplacements en avion, les denrées périssables non stérilisées sont à bannir des bagages ainsi que les végétaux. Une bouteille d'alcool est tolérée, de même que les conserves.

Petit détail important : lorsque vous êtes amenés à emprunter des vols vers New-York, évitez soigneusement de verrouiller vos valises : les serrures risqueraient bien d'être forcées.

Enfin, contrairement aux idées reçues, il est désormais possible de voyager vers les États-Unis et en particulier vers New-York à petits prix !

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017