Excite

Vol aller simple pour les SDF new-yorkais

Depuis 2007 l'administration Bloomberg, l'actuel maire de New York, a trouvé une façon plutôt radicale de se débarrasser des SDF de plus en plus nombreux : leur payer un billet d'avion, aller-simple, pour la destination de leur choix !

"Saupoudrage" et économies !

Les associations américaines qui s'occupent des sans-abris dénoncent bien entendu cette pratique, la qualifiant de "saupoudrage" et accusent l'administration new-yorkaise de ne faire que déplacer le problème d'un pays à un autre.

Mais l'objectif de Michael Bloomberg est clair et sans appel : il s'agit de faire des économies sur les frais engendrés par l'hébergement des sans-abris qui leur coûte environ 36 000 dollars par an et par SDF. Car en effet, la ville de New York est légalement obligée de fournir un abri à toute personne à la rue.

Une réelle nouvelle chance ?

Le maire new-yorkais estime que les personnes déplacées se voient offrir, grâce à ce vol aller simple, une nouvelle chance dans le pays qu'elles choisissent. La condition pour obtenir ce billet étant qu'un proche du futur voyageur se soit déclaré prêt à l'accueillir chez lui une fois sur place. Un suivi téléphonique des nouveaux émigrés serait même organisé afin de s'assurer qu'ils ne se retrouvent pas de nouveau à la rue.

Ainsi depuis 2 ans, ce sont 550 familles qui ont été expédiées hors du territoire américain vers l'Europe, l'Amérique du Sud ou l'Australie, le tout, aux frais de la ville de New York pour un coût de 500 000 dollars annuel.

Ce dont le New York Times, qui a révélé toute l'affaire en juillet dernier, ne parle pas en revanche, c'est de la réaction des pays d'accueil concernés par l'arrivée de ces SDF américains sur leur territoire.

Photo : digitaljournal.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019