Excite

Visiter une zone de test nucléaire en Australie

  • Getty Images

L’Australie expérimente un tout nouveau style d’attraction touristique : la visite d’un lieu de test pour l’arme nucléaire. Sur place, les consignes données par le guide sont «inhabituelles», rapporte le quotidien américain The Wall Street Journal. Par exemple : «Ne pas rester trop longtemps et ne jamais creuser».

Dans le désert d’Australie méridionale, près de Maralinga, la zone servait à tester les bombes nucléaires britanniques pendant la guerre froide. Au total, sept y ont été larguées. La plus puissante d’entre elles a explosé en octobre 1957, une bombe plus puissante que celles tombées sur Hiroshima ou Nagasaki. Selon le quotidien américain, «la région a une histoire qui fascine autant qu’elle horrifie les Australiens».

Depuis la fin des années 1960, les autorités australiennes ont mis en place de coûteuses opérations de nettoyage du site. Environ 68 millions d’euros (100 millions de dollars australiens) ont été dépensés pour assainir les lieux. Et, par précaution, le gouvernement australien a attendu dix ans avant d’ouvrir le site au public, en avril dernier.

Pour autant, n’existe-t-il aucun risque ? «J’espère que l’exposition est minimale. Redemandez-moi dans dix ans», a affirmé un visiteur au Wall Street Journal. L’Agence pour la radioprotection et la sûreté nucléaire a même envoyé une lettre d’assurance aux touristes inquiets de leur santé.

Le peuple indigène, les Maringala Tjarutja, qualifie pourtant ce lieu de «mauvais endroit» et l’appelle «mamu», qui signifie «pays maléfique». Les démons radioactifs sont-ils vraiment sortis de ce lieu ? Si cela vous enchante, vous pouvez dorénavant aller voir par vous-mêmes.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017