Excite

Visiter l'Italie en 10 jours, c'est se limiter à 2 ou 3 régions

Visiter l'Italie en 10 jours est un défi. Ce pays compte, en effet, 20 régions, plus belles l'une que l'autre et chacune ayant ses caractéristiques propres. Une solution consisterait à faire des sauts de puce entre une dizaine de points de chute particulièrement représentatifs. Une autre reposerait sur l'approfondissement d'un secteur ne serait-ce que le Nord ou le Sud. Voici donc 3 zones auxquelles consacrer 3 jours, le dixième comptera pour le voyage.

L'Italie des origines : pays des Latins et des Etrusques

Visiter l'Italie en 10 jours ne peut pas se faire sans passer par sa capitale. Cependant, Rome mériterait à elle seule un voyage, pour toutes les richesses artistiques et architecturales qu'elle abrite. La région qui l'entoure, de l'Arno au Tibre, est l'endroit où les Étrusques ont laissé des traces de leur passage. On peut y admirer des tombes, des fresques et de solides fondations, de Volterra à Tarquinia. Des villes comme Pérouse, Orvieto et Arezzo abritent également de magnifiques œuvres de la Renaissance.

L'Italie de la Renaissance : la Toscane

C'est en Toscane que l'Italie est passée du Moyen-Âge à la Renaissance au XIVe siècle avec les œuvres de Pétrarque ; les peintures de Duccio, Giotto ou Raphaël, les sculptures de Donatello ou de Michelange ; les bâtiments de Léon-Battista Alberti, Bramanti ou Bruneleschi et les étonnantes découvertes de l'homme universel : Léonard de Vinci. Si d'autres régions d'Italie comptent des œuvres magnifiques de la Renaissance, c'est dans ce secteur qu'elles sont les plus nombreuses. On s'y promène dans une campagne pittoresque et des centres-villes entièrement historiques comme à Sienne, Montepulciano, San Giminiano, Montalcino...

L'Italie Baroque : le Royaume des deux Siciles

Avant l'unification de la péninsule en 1860, que nous raconte le film "le Guêpard", le Sud de l'Italie et la Sicile constituaient un royaume dirigé tour à tour par les Normands, les souverains d'Espagne, de Savoie, d'Autriche... qui chacun laissèrent leur touche. On rencontre dans ses paysages arides des ruines grecques et romaines, des constructions arabo-normandes et surtout énormément d'édifices baroques, notamment dans la ville de Notto, en Sicile, entièrement reconstruite à cette époque.

En 10 jours on ne peut que survoler

Se contenter de ces zones, c'est se priver de tout le reste : les Alpes bergamasques aux sommets enneigés et aux riantes vallées ; les paisibles grands lacs ; les anciennes possessions autrichiennes autour de Trieste ; la Vénétie et toute son originalité ; les plages de l'Adriatique... Mais visiter l'Italie en 10 jours implique une restriction et une inévitable frustration.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018