Excite

Visite du Loch Ness

Le Loch Ness

Dans les Highlands d’Écosse, au Sud Ouest de la ville d'Inverness, le Loch Ness, lac d’eau douce qui s’étend sur plus de 56 km², retient dans ses eaux froides un secret qui demeure aussi opaque que sa surface, sombre et mystérieuse.

Le lac: ce que l’on en sait

Une profondeur maximale de 246 mètres reste difficile à sonder ou à passer au filet. Le deuxième lac d’Écosse en volume est utilisé pour l’électricité grâce à un système de turbines. Mais c’est le tourisme qui tire le meilleur parti de cette richesse naturelle: une île artificielle (crannog, du mot « crann » : arbre en gaélique) datant de la préhistoire se détache de la surface du Loch Ness. Elle porte de nom de Cherry Island. Proche du Loch Ness se trouvent également les ruines du Château d’Urquhart.

Les premières apparitions de Nessy

En l’an 565, le moine Irlandais Saint Colomban évoque un monstre qu’il nomme « Niseag », qui aurait mordu un homme à mort. Bien plus tard, dans les années 1930, la construction d’une route en bordure du Loch Ness ravive les révélations, visions, hallucinations, ou canulars selon les opinions. Les témoignages affluent, et s’épaississent au fil des années de clichés et de vidéos attestant de l’existence du monstre du Loch Ness.

Les canulars: à qui profite la supercherie?

L’image la plus célèbre de Nessy, n’a pas été prise par son auteur, Robert Kenneth Wilson, mais bien montée par ses soins. Il l’avouera sur son lit de mort, après avoir gardé le secret de sa maquette de 80 cm, particulièrement réaliste et aidée d’une qualité d’image peu précise, qui aura trompé de nombreux observateurs. Quels sont les motifs qui animent les faussaires? Jouer de la crédulité du public, ou s’emparer d’une légende fascinante, ou simplement l’appât des droits d’auteur qui chiffrent haut?

Toujours est-il que l’attrait du Loch Ness fait en grande partie le succès du tourisme en Écosse, il s’agit à ce titre d’un coup de marketing des plus probants, dont l’idée remonte jusqu’à bien avant nos stratégies modernes.

Mais qui est Nessy?

Le mystère plane également sur la nature de Nessy: dinosaure rescapé grâce aux conditions uniques offertes par les profondeurs du lac combinées aux particularités climatiques des Highlands d’Ecosse, ou bien serpent de mer aux dimensions de mastodonte? Les scientifiques sont divisés.

Les dernières avancées de l’enquête ont pour pièce principale une vidéo tournée en 2007, et dont l’analyse n’a pu mettre en évidence aucun trucage… Mais elle ne confirme pas davantage une croyance qui fait toute la richesse d’une région des Highlands, où le caractère magique des éléments naturels remonte aux origines celtiques de l’Écosse.

Se loger à Inverness

De nombreux hôtels se trouvent dans cette ville touristique, où les visiteurs viennent reprendre un bol de rationalité après le circuit autour du lac, et les séances d’observation intense. La plupart des hôtels de la ville propose la chambre à 90 euros environ, mais les premiers prix en classe 2 étoiles sont à 60 euros environ.

Se rendre à Inverness

Très fréquemment relié aux principales villes du Royaume-Uni et de l’Irlande, l’aéroport d’Inverness ne propose que peu de liaisons directes avec la France, et les prix restent chers: environ 300 euros au départ de Paris. En faisant escale à Londres, à Dublin ou à Belfast, ces tarifs baissent. Cela dépendra des villes desservies par votre compagnie low cost locale.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017