Excite

Valence, la cité multiculturelle branchée

Valence au mois de mars est la meilleure destination pour quitter l’hiver et entrer au printemps. Chaque année la ville, à l’occasion des "Fallas", célèbre l’arrivée des beaux jours à coups de feux d’artifices et de carnavals.

La troisième ville d’Espagne a d’autres atouts pour séduire. Son climat tout d’abord, avec 300 jours de soleil par an. Et la diversité des activités offertes aux touristes. Car loin du cliché de la grosse ville industrielle, Valence est une ville bigarrée très attachée à son histoire mais aussi tournée vers la modernité, ce qui en fait un musée à ciel ouvert. Si les vestiges des ses origines romaines, wisigothes et musulmanes jalonnent les ballades dans la cité, l’avant-gardisme est aussi à chaque coin de rue. Témoin de l’intérêt des grands noms de l’architecture mondiale (David Chipperfield, Santiago Calatrva, Jean Nouvel…) qui ont fait de cette ville un véritable laboratoire de leur imagination. Enfin, Valence c’est aussi et surtout des kilomètres de sable fin au bord de la Méditerranée.

Découvrez la ville grâce à notre galerie photos

Au rang des incontournables visites, la plaza del Mercado. Constituée de trois bâtiments remarquables. L’un, le marché de la soie, est un des plus beaux exemples de l'architecture gothique en Europe. Un site classé au patrimoine de l'humanité de l'UNESCO. L'église de Santos Juanes dans la plus pure tradition baroque et le marché central complètent le tableau. A ne pas manquer également, la cité des arts et des sciences. Véritable station spatiale échouée sur terre. Le musée de Beaux-Arts San Pio constitue aussi un passage obligé pour les amateurs. Avec des œuvres de Velázquez ou de Goya, il détient la seconde collection d’art d’Espagne. Last but not least, le jardin botanique dont la fondation remonte à 1567.

Côté gastronomie, on n’échappe pas –Espagne oblige – à la paella. Mais ici on la choisira façon "valenciana" ou "marinera" (poulet ou fruits de mer). Un plat à déguster sur le front de mer, à la Pepica ancienne étape d’Hemingway. On ne fera pas non plus la fine bouche devant les tapas ou un arroz al horno (riz cuit au four avec haricots, saucisse, légumes).

Pour finir, la bonne nouvelle. Valence est une ville très accessible en terme financier. Ne serait-ce que pour le voyage. La cité fait partie de destinations desservies par les compagnies aériennes low-cost. Ce qui place le soleil à moins de 2000 km de Paris à partir de 22,99 euros (Ryanair). Quant à l’habitat, il est aussi à prix mini. Compter 60 euros la nuit pour un hôtel deux étoiles (www.hotelvenecia.com) et 100 euros pour un trois étoiles (www.hochoteles.com).

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017