Excite

Pourquoi des vaccins pour des voyages internationaux ?

Devoir justifier de vaccins pour des voyages internationaux est le plus souvent vécu comme une tracasserie administrative, une formalité qui complique les choses et qui peut retarder, voire faire annuler un voyage. Or la motivation de cette exigence trouve sa source dans un réel risque sanitaire que l'on mesure mal dans notre confort européen où l'on déconsidère souvent les vaccins exigés dans le cadre national.

Vaccination contre la fièvre jaune

Dans certains pays, le risque de transmission de la fièvre jaune existe bel et bien. C'est une maladie virale qui se transmet par les piqûres du moustique Aedes aegypti. Les premiers symptômes sont ceux d'une forte grippe : fièvre, douleurs musculaires, maux de tête et douleurs dorsales. Dans 15 % des cas la maladie s'aggrave par insuffisance hépatique et pour 65 % de ces 15 % c'est la mort assurée. Il n'existe aucun traitement spécifique pour cette maladie. Le seul recours est la vaccination antiamarile préventive.

C'est pourquoi cette vaccination est exigée lorsqu'on se rend dans un des pays où cette maladie est endémique, soit une quarantaine d'États situés essentiellement en Afrique centrale et en Amérique du sud.

Des mesures prophylactiques simples contre les autres maladies endémiques

En dehors de l'Europe et de l'Amérique du nord, des germes infectieux sont latents. De la simple tourista à l'ébola en passant par le choléra, le paludisme, l'hépatite, la dengue... et d'autres encore, le risque se présente toujours de la même façon : la contamination de personne à personne, d'animal à personne, d'aliment ou boisson à personne. L'Office mondial de la santé (OMS) recommande pour préserver sa santé, d'éviter les contacts, de respecter une hygiène irréprochable, de se protéger des vecteurs comme le moustique par des insecticides et des moustiquaires. Un supplément de vaccins pour des voyages internationaux n'est indiqué qu'en cas d'épidémie ou pour les personnes à risque.

Et les animaux ?

Pour ce qui concerne les animaux, la rage est présente un peu partout dans le monde, si ce n'est que le risque est plus élevé en Afrique, en Asie, en Europe orientale, en Amérique centrale et en Amérique du sud. Les vaccins antirabiques pour des voyages internationaux sont exigés en plus des vaccins courants.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018