Excite

Une liste d’indésirables pour les touristes chinois mal élevés

  • Getty Images

Les autorités chinoises vont établir une liste noire de ses ressortissants qui se comporteraient mal à l'étranger après plusieurs cas embarrassants de Chinois ayant eu en vacances une attitude peu civile. Parmi ces mauvaises manières: le manque de respect aux coutumes locales ou des agissements antisociaux dans les transports publics.

L'Administration nationale du tourisme (ANT) va ainsi mettre en place une banque de données des touristes fauteurs de troubles dont les noms seront transmis à la police, aux douanes ainsi même qu'aux banques, a rapporté l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

Parmi les mauvaises manières épinglées par l'ANT figurent également «le fait d'endommager la propriété privée ou publique, de saboter les expositions historiques ou de se livrer à des jeux d'argent et à des activités pornographiques», a ajouté l'agence. Les contrevenants resteront sur cette liste pendant deux ans.

Selon les chiffres officiels, les Chinois ont effectué l'an dernier 100 millions de voyages à l'extérieur du pays, y compris à Hong Kong, Macao et Taïwan. Mais le rouge est monté aux joues des autorités en raison des mauvaises manières de certains.

Par exemple, des Chinois ont récemment scandalisé les Thaïlandais en faisant sécher leur linge à l'aéroport, en déféquant en public ou en donnant des coups de pied à une cloche dans un temple. Il y a aussi eu des cas d'esclandres à bord d'avions, y compris celui de passagers ouvrant les sorties de secours ou lançant des nouilles bouillantes sur l'équipage.

En 2013, un ressortissant chinois avait scandalisé en écrivant son nom sur une ancienne sculpture égyptienne. Cette même année, l'ANT avait publié un guide des bonnes manières à l'intention des touristes chinois, leur demandant de s'abstenir de se curer le nez, d'uriner dans la piscine ou de voler les gilets de sauvetage dans les avions.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017