Excite

Une innovation intéressante dans les aéroports : le portail climatique

  • Getty Images

En poussant une simple porte, dans le terminal 5 de l’aéroport de Stockholm Arlanda, on pouvait s’acclimater déjà à sa destination de vacances. Froid polaire ou chaleur d’un désert, un portail climatique a permis cet automne aux voyageurs d’avoir un avant-goût de la température (ressentie) de l’endroit qu’ils étaient sur le point de visiter.

Certes, à l’aéroport, on a déjà bouclé nos valises, mais rien ne nous empêche de faire des achats de dernière minute pour un pull ou des lunettes de soleil par exemple, selon la destination. Avec cette attraction, la capitale suédoise proposait aussi une idée insolite pour passer le temps avant de monter dans l’avion.

Le principe du portail climatique est simple. Allez "Hot", allez "Big" ou allez "Cold". Trois portes s’ouvrent, pour trois horizons différents. Il faut alors choisir entre l’une de ces salles, qui présente les conditions climatiques de destinations très différentes.

Dans la première, "Hot", préparez-vous à avoir chaud, car on se retrouve soudain confronté à la sécheresse de Dubaï ou à l'humidité de Fort Lauderdale, en Floride, au son des grillons. Dans la deuxième, "Big", on prend le pouls d’une grande métropole, comme New York, Hong Kong ou Los Angeles, dont le bruit et les odeurs nous parviennent. Et enfin, dans la troisième, "Cold", tous nos sens sont en éveil. On endure ici un froid intense et un vent glacial, on entend les chiens de traîneaux aboyer au loin et on observe les paysages enneigés de Tromsø, en Norvège, ou de Reykjavik, en Islande.

Pour fonctionner ainsi, le portail climatique est directement connecté à un service de météorologie en ligne, dont les données transmises recréent une expérience physique pour les voyageurs. Les touristes, de passage à l'aéroport international de Stockholm-Arlanda, ont pu tester cette attraction insolitejusqu’au 31 octobre 2015.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017