Excite

Une icône religieuse à l'effigie de Staline offerte à une église

La présence, cette semaine, d’une icône représentant le « petit père des peuples » dans une église de Saint Pétersbourg créé la polémique en Russie. Un prêtre l’y aurait installée là en hommage à celui qu’il dit admirer et respecter la grande foi chrétienne, bien que Staline se soit toujours déclaré athée. L'Eglise orthodoxe russe s’est elle insurgée contre cette initiative, alors que des demandes de canonisation de l’ancien dirigeant russe ont été expressément formulées et que des personnes continuent de manifester dans les rues en brandissant à la fois des portraits de Staline et des icônes orthodoxes. Le chef des Communistes de Saint-Pétersbourg et de la région de Leningrad a ainsi déclaré que Staline était « un personnage très respecté par les fidèles », et a également ajouté que 10 000 icônes devraient bientôt être réalisées, afin d'être « diffusées parmi les gens pour qui Staline est depuis longtemps déjà une figure sacrée».

Le religieux Jakov Evstafi devrait lui, faire l'objet d'une sanction disciplinaire de la part de sa hiérarchie pour avoir placé une icône représentant l’ancien dictateur dans son église de Strelna. Le diocèse de Saint-Pétersbourg dont il dépend, a déjà annoncé que l'icône sera retirée dans les plus brefs délais, tandis que le père Evstafi reste sur ses positions en affirmant ne pas vouloir que l’icône soit détruite, mais accepte toutefois de la déplacer pour éviter de froisser certains fidèles. La décision de la direction de l’Eglise Orthodoxe Russe tranchera définitivement.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017