Excite

Trois idées de balades dans les environs de Buenos Aires

  • Getty Images

Vivre dans n’importe quelle capitale de la planète est synonyme de pléthore d’offres culturelles mais aussi de vie à cent à l’heure. Et Buenos Aires n’échappe pas à la règle. A la fois proche et loin de la ville, Tigre, San Antonio de Areco ou encore l’île Martín Garcia font partie des lieux rêvés lorsque l’on veut lever le pied et se ressourcer ne serait-ce que pour quelques heures ou l’espace d’un week-end.

Tout d’abord donc Tigre. Située à seulement 30 km de la capitale, la ville de Tigre est un véritable petit paradis sur Terre. Composé majoritairement d’îlots, cet ancien lieu de villégiature des présidents argentins s’étend sur une partie du río Paraná. Impossible de ne pas tomber sous le charme de ce gigantesque labyrinthe de canaux qui sillonne une myriade d’îles recouverte par une luxuriante jungle typique du delta. Bordés de palmiers et de saules pleureurs, les îlots qui forment la cité lacustre abritent villas, maisons et de plus modestes cabanes en bois. Si vous ouvrez l’œil, vous aurez peut-être la chance de croiser le capybara, le plus gros rongeur du monde ou encore des hordes de colibris explorant des fleurs multicolores.

Ensuite, San Antonio de Areco. Direction la Pampa, à près de 100 km de Buenos Aires, pour découvrir ce charmant village qui vous ouvre les portes de l’histoire de l’Argentine rurale, entre coutumes et traditions des gauchos, les gardiens des troupeaux des immenses étendues d’Argentine. Profitez ainsi de votre passage à San Antonio de Areco pour séjourner dans une estancia, un ranch typique argentin. Véritable havre de paix pour le voyageur en quête de tranquillité, les estancias possèdent toute une gamme de services prestigieux allant du spa aux cours de polo. Ici, on n’échappe pas à l’asado (le barbecue à la sauce argentine), aux démonstrations de domptage et de dressage des chevaux ou encore aux danses folkloriques comme la chacarera.

Enfin, l’Isla Martín Garcia. Située à 50 km de Buenos Aires, non loin des côtes uruguayennes, l’île Martín Garcia gagne à être connue. Ici, le calme est assuré : pas de voitures. Vous découvrez cette petite réserve naturelle de 2 kilomètres de long et son abondante végétation. Après en avoir appris plus sur le lourd passé de ce petit bout de terre qui fut un camp de déportés indiens puis une prison VIP pour les présidents argentins, vous pouvez consacrer votre après-midi au farniente. Si la météo et la marée vous le permettent, vous pourrez piquer un somme sur une des plages de l’île. Avant de repartir, n’oubliez pas de goûter à l’une des spécialités de l’île : le pan dulce. L’Île Martín Garcia est un endroit idéal pour une escapade insulaire romantique en Argentine.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017