Excite

Le Transmandchourien : de Moscou à Pékin en 7 jours

Le Transmandchourien est un de ces grands trains mythiques dans lesquels on embarque pour plusieurs jours vers l'inconnu dans l'espoir d'aventures. Traversant des paysages inaccoutumés, on se crée un nouveau mode de vie dans un microcosme insolite et cosmopolite : de la couchette au wagon restaurant, de la lecture à la partie de dominos, des déambulations à travers les voitures aux quelques pas sur les quais.

Une expérience extraordinaire

Le Transmandchourien est une portion de voie ferrée suivie hebdomadairement par le Transsibérien depuis 2001. Cette ramification contourne la Mongolie (traversée par le tronçon Transmongolien) en passant par Harbin. Le Transibérien qui emprunte ce parcours relie Moscou à Pékin en 7 jours, s'arrêtant plus ou moins brièvement, notamment à Perm, Ékatérinembourg, Omsk, Novosibirsk, Krasnoiarsk, Irkoustk, Oulan-Oude et Harbin. Il part le vendredi soir à 23 h 55 de la gare de Iaroslav à Moscou et arrive le samedi suivant à Pékin, gare de l'Ouest, à 5 h 31 (heure locale) après avoir traversé 6 fuseaux horaires.

La diversité des paysages aperçus par la fenêtre vaut à elle seule le voyage. Il ne faut cependant pas compter s'arrêter pour visiter un endroit en particulier car le billet ne vaut que pour un seul train. Il est, en revanche, possible d'organiser ou de faire organiser par un voyagiste un parcours en étapes, notamment pour la partie commune du trajet sur laquelle circulent plusieurs trains par semaine.

En dehors des voitures-lits offrant des cabines à 2 ou 4 palces, les couchettes sont alignées et le confort spartiate. En revanche, l'équipe du wagon restaurant est régulièrement renouvelée pour proposer des menus correspondant aux pays traversés.

La transition de la Russie à la Chine

Lorsque le parcours du Transmandchourien oblique vers le sud à Tchita, il traverse la taïga, verte aux beaux jours, bariolée en automne et enneigée l'hiver. La plaine est sillonnée de cours d'eau et émaillée d'agglomérations surprenantes. Au-delà d'Harbin, le paysage devient montagneux est l'architecture correspond mieux à l'idée que l'on se fait communément de la Chine.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018