Excite

Principes du tourisme équitable : lumière sur les grandes lignes

En grosso modo, le tourisme équitable regroupe les différentes activités et prestations proposées par les opérateurs du secteur à des touristes responsables. Ces services doivent être élaborés par les communautés d’accueil des destinations concernées afin de limiter les méfaits du tourisme proprement dit sur l’environnement des populations autochtones. Pour cela, ces communautés peuvent définir, modifier et même interdire si nécessaire les activités proposées par les prestataires.

Définition du tourisme équitable

Le tourisme équitable est un voyage basé sur l’ouverture d’esprit et le respect de l’environnement et de la culture du pays de destination. Il doit donner lieu à un échange fructueux aussi bien pour le voyageur qui s’épanouit et le pays d’accueil qui peut profiter des ressources générées par la visite. En pratique, le tourisme équitable est basé sur le respect de certains engagements, dont voici les grandes lignes extraites de la Charte du Tourisme Equitable.

Le partenariat entre les opérateurs touristiques et les communautés d’accueil

D’après la Charte du Tourisme équitable, les différents acteurs du milieu tels que les agences de voyages et les promoteurs de séjours doivent travailler main dans la main pour valoriser les apports de chaque participant en prenant en compte les coûts environnementaux et sociaux de chaque prestation.

Le respect des droits des travailleurs locaux

Avant le lancement d’un projet touristique, toutes les parties concernées doivent être consultées et établissent un contrat de prestations de service en accord avec le respect des droits sociaux fondamentaux. Ce contrat doit aussi respecter la réglementation locale en vigueur sur le droit des travailleurs.

Lutte contre la concurrence déloyale

En ce qui concerne le prix des prestations, notamment les rémunérations des prestataires, il doit faire l’objet d’une négociation équitable afin de lutter contre la concurrence déloyale avec les autres prestataires locaux. Aussi, un acompte ou un paiement en totalité en avance peut être versé à l’opérateur local si celui-ci n’a pas suffisamment de fonds de roulement pour couvrir les frais liés à la prestation (déplacements lors des circuits, hébergements, etc.).

Qu'est-ce qu’un voyageur responsable ?

En optant pour le tourisme équitable, le voyageur se transforme en consommateur responsable qui reste conscient de ses actes et de son attitude tout au long de son séjour dans le pays d’accueil. Il s’engage alors à se comporter de manière à ne pas compromettre les équilibres culturels, sociaux et écologiques de son pays d'accueil.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020