Excite

Tashirojima, l’île qui entretient le culte des chats

  • jettours

Le chat a une place très particulière dans la société japonaise. Nous connaissons tous cette fameuse statue traditionnelle qui représente un chat assis levant la patte au niveau de l’oreille. On célèbre ce Maneki Neko (le chat qui invite) tous les 29 septembre au Japon. Dans la culture nippone, le chat porte bonheur et fortune. Pas si étonnant donc qu’une île soit complètement dédiée au culte des chats.

L’île s’appelle Tashirojima. Des milliers de chats y vivent. Ils y sont traités comme des divinités par ses peu nombreux habitants (quelques dizaines). Pour eux ces chats sont un gage de richesse et de chance. Cette croyance remonte à l’époque où la principale activité économique de l’île était le ver à soie. La présence de ces vers avait attiré les rats sur l’île. La réponse à ce fléau fut alors l’élevage de chats.

Les chats furent dès lors considérés comme des animaux porte-bonheur. Nul n’était autorisé à entrer dans l’île avec un chien. Les chats devaient être sauvegardés et vénérés. Depuis lla petite île du Pacifique est devenue une destination touristique où tous les amoureux des chats peuvent s’en donner à coeur joie. À Tashirojima un sanctuaire pour le culte des chats a été construit. Devinez un peu la forme qu’on a donné à sa façade ?

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018