Excite

S’envoler au Maroc : vols pour Agadir, Marrakech et Casablanca

Le prix moyen d’un billet aller-retour en classe économique pour le Maroc depuis la France est autour des 360 euros par personne. Il est cependant possible de trouver des billets moins chers sur des compagnies «low-cost», charters (avec des forfaits séjours compris) ou en dernière minute moins de 3 jours avant la date de départ.
Exemple pour un vol Lyon-Casablanca: Voyages Kelkoo

Les aéroports marocains

Rabat, la capitale, et Casablanca la ville principale sont dotées d'aéroports mais qui ne sont pas forcément des destinations touristiques à moins d’y transiter ou de s’y rendre pour affaires. Tanger, Marrakech et Agadir ont leur propre aéroport à quelques minutes des hôtels ou des plages de sables.

Les séjours et forfaits

Le prix moyen, voire minimum, hors promotions d’un séjour « tout compris » au Maroc se situe autour des 350 euros la semaine et par personne, vol aller-retour, transferts et demi-pension ou pension complète compris. Suivant le luxe de l’hôtel où vous allez séjourner, ces prix peuvent aller jusqu’à 650 euros, voire plus. Suivant la date du séjour, les prix peuvent aussi doubler, les mois de juillet et août étant évidemment les plus prisés et donc les plus chers, tout comme la période de Noël. Voici quelques exemples :

Les vols

Le choix est très vaste toute l’année pour se rendre au Maroc (Marrakech, Tanger, Agadir) depuis partout en France (Paris, Lyon, Strasbourg, Bordeaux, Toulouse, Nantes, Brest, Rennes, Deauville, etc.), en vols réguliers comme en « low cost » avec Easy Jet (dès 35 euros le segment si vous vous y prenez suffisamment à l’avance, le Lyon-Casablanca est actuellement à 34,95€ pour un vol dans deux mois) ou Atlas Blue, la compagnie « low cost » de Royal Air Maroc. Le prix moyen se situe entre 200 et 300 euros pour 3 heures de voyage en moyenne. Vols secs : Easyjet : Vol à bas prix

A noter

L’aéroport Mohamed V-Nouasser de Casablanca (CMW) – qui offre 70 destinations nationales et internationales depuis 3 terminaux - deviendra le premier aéroport vert au monde avec la construction d’un parc éolien qui fournira 90% des besoins de l’aéroport en électricité. Le parc développera 300 mégawatts de courant électrique propre entre 2010 et 2012 (lien vers l’article : Aujourd'hui ).

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017