Excite

Samoa Air : les passagers les plus lourds devront payer plus

La petite compagnie aérienne du Pacifique Samoa Air a mis en place un nouveau système tarifaire qui prime les voyageurs qui ont la ligne : le coût du billet des passagers et de ses bagages est proportionnel à leur poids.

Faire payer les passagers en fonction de leur poids est une première mondiale, peut-on lire sur le site Internet de la compagnie des îles Samoa.

"Nous menons une politique tarifaire équitable (...). Finis les frais exorbitants pour bagages excessifs, ou la facturation de bagages que vous ne transportez pas. Votre poids plus celui de vos valises, voilà ce que vous paierez."

La compagnie demande ainsi à ses clients d'estimer au moment de la réservation en ligne leur poids ajouté à celui de leurs bagages. Fort de ces données, le site fait ensuite le reste en calculant le prix final du billet.

Lors du check-in, le voyageur sera ensuite prié de se peser avec ses bagages afin de vérifier les informations compilées sur Internet.

Chris Langton, le patron de la compagnie persiste et signe : "un kilo est un kilo" et ce système permet par exemple à un couple avec enfant de payer moins cher qu'avant.

"Les gens ont toujours payé leur voyage en fonction de leur siège mais, comme toutes les compagnies aériennes le savent, leurs coûts ne dépendent pas des sièges, mais du poids" ajoute Chris Langton qui considère que cette tarification est le fruit d'un "concept du futur".

"Pour les compagnies aériennes, chaque kilo de trop signifie plus de carburant consommé, ce qui induit plus d'émissions de CO2 et plus de coûts" confirme Ian Yeoman, chercheur spécialisé dans le développement touristique dans une université de Nouvelle-Zélande.

Les constructeurs aériens sont depuis toujours à la recherche de solutions pour diminuer le poids de leurs avions. Les matériaux des équipements à bords sont toujours plus légers et chaque accessoire doit être justifié. Certaines compagnies aériennes américaines et Air France avaient déjà invité les personnes en surpoids à réserver deux places en évoquant des raisons de confort.

En France, depuis 2012, la surtaxe des voyageurs obèses est considérée comme discriminatoire donc interdite.

Yves Ezanno, secrétaire général de Bar France, association des représentants de compagnies aériennes en France confirme :

"Notre première remarque et que cette initiative est tout à fait contraire au droit et à l’égalité des citoyens, il existe dans la plupart des pays des règles très strictes sur toutes les formes de handicap, certaines compagnies ont d’ailleurs été condamnées pour le non-respect des droits fondamentaux, cette invention ne pourrait exister chez nous et coûterait très cher à la compagnie".

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018