Excite

Roy Lichtenstein à la Tate Modern de Londres

Roy Lichtenstein est l’une des stars du Pop’Art. L’œuvre de l’artiste est largement connue du grand public grâce à ses peintures inspirées des bandes dessinées américaines. À l’instar des Warhol, Rauschenberg ou Jasper Johns, autres maîtres de ce courant artistique, ce new yorkais pure souche (il est né et s’est éteint à Manhattan) aura marqué le vingtième siècle de par son imagerie colorée.

La plus grande rétrospective consacrée depuis son décès à cet artiste majeur du pop américain fait donc une première halte en Europe, à la Tate Modern de Londres. Une femme blonde, visiblement contrariée, est pendue au téléphone: « Oh Jeff… I love you too… But… ». Cette image, rappelant des vignettes de bande dessinée, incarne l’une des thématiques chères à Lichtenstein: la critique d’une certaine image de la femme associée à des scènes mélodramatiques.

L’artiste, connu dans le monde grâce à des reproductions de masse de ses œuvres, cartes postales et autres posters vendus dans les boutiques branchées, n’a rencontré le succès qu’à l’âge de 40 ans, notamment grâce au tableau « Look Mickey » qui met en scène Mickey et Donald Duck. Après l’Art Institute of Chicago et Washington, cette première grande rétrospective depuis la mort de l’artiste en 1997 sera présentée à Paris en octobre, au Centre Pompidou, dans une version toutefois largement édulcorée.

Plus de 125 pièces signées Lichtenstein sont exposées à la Tate Modern, dont des sculptures et des dessins inédits, et bien sûr « Whaam», l’une de ses œuvres les plus emblématiques. L’exposition londonienne dure du 21 février au 27 mai 2013. Un rendez-vous à ne pas rater si vous êtes de passage dans la capitale britannique.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018