Excite

Retour sur les inondations en Australie

Les inondations en Australie ont débuté en décembre 2010 dans l’état du Queensland situé dans le nord-est du pays. La cause ? Des fortes pluies d’une intensité sans précédent, qui ont fait déborder de nombreuses rivières ou ont saturés les sols déjà bondés d’eau. L’origine des ces pluies intenses serait à imputer au phénomène de la Niña : suite à des températures plus fraiches dans les zones centrale et orientale de l’océan Pacifique, de fortes précipitions tendent à se diriger vers l’Asie et l’Australie.

Le résultat est sans appel et de nombreuses habitations, des terres agricoles, des routes et des mines de charbon ont été immergées. On estime que la région touchée est plus grande que la superficie de la France et de l’Allemagne. Brisbane, capitale de l’état du Queensland et troisième ville d’Australie, n’a pas été épargnée. L’eau est montée jusqu’à 4, 45 mètres dans le centre ville, 30.000 maisons ont été endommagées, et des personnes sont mortes ou disparues. Par mesure de sécurité, il a été nécessaire de couper l’électricité. Le volume d’eau était tel que le barrage de Winvenhoe en amont de Brisbane a même débordé. En tout,une quarantaine de villes ont été touchées avec des eaux atteignant parfois les 10 mètres de hauteur.

Sur le plan économique, la situation est également catastrophique car le Queensland est le principal producteur de charbon en Australie. Il fournit par ailleurs 50 % des besoins mondiaux en coke pour la sidérurgie. On estime que 75 % des mines on été touchées. Le secteur agricole est également gravement touché avec de nombreuses récoltes sacagées.

Rappelons que l’Australie avait déjà connu des inondations catastrophiques au cours de l’année 1974. Bien d’autres catastrophes naturelles ont par ailleurs touché l’Australie au cours de ces dernières années : cyclones, séismes, incendies, etc.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017