Excite

Pourquoi ne pas visiter un endroit à cause de son nom bizarre ?

  • Getty Images

Les endroits aux noms étranges, on a envie de s'y arrêter juste pour dire qu'on y est allé, même si au final, il n'y a pas nécessairement grand-chose à y voir. Le défi, c'est non seulement d'être capable de prononcer certains de ces noms, mais c'est aussi de s'en souvenir pour les glisser subtilement dans n'importe quelle conversation sur nos voyages passés ou à venir.

Premier venu de ces endroits à ajouter à sa liste de lieux à voir, le lac Titicaca, à la frontière du Pérou et de la Bolivie, juste parce que ça fait marrer les enfants quand on prononce ce nom-là. Egalement Ouarzazate, au Maroc, parce que c'est un nom amusant, et que c'est aussi le nom du chien dans le roman «Les fourmis», de Bernard Webber.

Ensuite, Kachanaburi, en Thaïlande, parce que ce n'est pas facile à retenir. C'est aussi un endroit intrigant en raison du pont de la rivière Kwai. Aussi, Punakaiki, en Nouvelle-Zélande, pour ses formations rocheuses bien particulières.

Baden Baden, en Allemagne, parce que n'importe quelle ville dont le nom est composé de deux mots identiques, c'est drôle. Dans le même ordre d’idée, Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne, parce que juste d'arriver à le prononcer sans bafouiller relève de l'exploit. Toujours en Europe, le Liechtenstein, parce que c'est un nom étrange pour un si petit pays.

Pour continuer, Pamukkale, en Turquie, non seulement parce que le nom est poétique, mais parce que les photos de l'endroit sont magnifiques. Paramaribo, parce qu’il est vrai qu’on ne nous parle jamais du Surinam.

Enfin,Taumatawhakatangihangakoauauotamateaturipukakapikimaungahoronukupokaiwhenuakitanatahu, mont de Nouvelle-Zélande...parce que 85 lettres.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017