Excite

Pondichéry, l’esprit français en Inde

La France a administré Pondichéry pendant près de 300 ans et malgré le fait que cette colonisation ait pris fin depuis des décennies, on peut retrouver dans cette ville indienne des éléments qui rappellent notre pays.

Ainsi, en matière d’urbanisme, Pondichéry dispose d’un vrai parc central et pas d’un terrain vague avec quelques trous et des bancs autour. Il ya aussi des trottoirs, des carrefours organisés, des arbres le long des rues et parfois des petits moments de calme qui inquièterait presque en Inde.

Le quartier français, qui s'étire à l'est de la ville, entre le canal et l'océan, témoigne tout particulièrement de l'héritage laissé avec notamment de belles demeures coloniales de toutes les couleurs et des patios intérieurs qui sont de véritables bijoux.

Autre témoignage de l’influence persistante de la France, le nom des rues qui ont une consonance que l'on reconnaît bien : Rue Bazar Saint Laurent ou Rue Labourdonais. Quant à la police locale, elle est revêtue de nos traditionnels képis de gendarmes. De la même manière, des plats français sont servis dans grands nombres de restaurants et il n'est pas rare d'entendre parler françaisdans les rues, et pas uniquement par les touristes.

Toutefois et fort heureusement, Pondichéry, ce n'est pas que cela. C'est aussi une longue et belle avenue, l’avenue Goubert, le long de la plage qui surplombe le Golfe du Bengale sur plus de 2 km. A la tombée du jour, vers 18h30, les indiens l'emprunte dans un sens, puis dans l'autre, puis recommence et ce jusqu'à l'épuisement, un peu comme la promenade cubaine du Malecon à la Havane.

Enfin, il ne faut oublier le quartier tamoul et son traditionnel marché, le cœur de la ville. Les étals s'y installent, à même le sol, chaque jour le matin très tôt jusqu'à tard le soir pour y vendre un peu de tout, des fruits, légumes, viandes mais aussi des volailles vivantes, de la quincaillerie et des ustensiles de cuisines.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018