Excite

Les quartiers les plus chauds de France

Les quartiers sensibles de non-droit sont des zones urbaines qui comportent des faits de délinquance très réguliers avec des faits de violences urbaines, fusillades ou règlements de comptes et trafic en tout genre. En dixième position de ce classement se trouve le quartier des Tarterets à Corbeil-Essonne (91, Essonne).

Photo - Getty Images

Banlieues : la crise s'installe durement et durablement

Ensuite la Cité des 3000 qui est situé à Aulnay-sous-Bois, la 54e commune la plus peuplée de France (93, Seine-Saint-Denis).

Photo - Getty Images

Banlieues : la crise s'installe durement et durablement

Puis le quartier de Villeneuve à Grenoble (38, Isère). En 2010, des incidents dans ce quartier ont provoqué un dispositif sécuritaire très médiatisé entraînant le discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy, alors Président de la République.

Photo - Getty Images

Banlieues : la crise s'installe durement et durablement

Puis le quartier de Villeneuve à Grenoble (38, Isère). En 2010, des incidents dans ce quartier ont provoqué un dispositif sécuritaire très médiatisé entraînant le discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy, alors Président de la République.

Photo - Getty Images

Banlieues : la crise s'installe durement et durablement

Suivi de Monclar qui est une cité dans les quartiers sud d’Avignon (84, Vaucluse) inscrite dans la prévention de la délinquance des 25 quartiers les plus en difficulté sociale de France.

Photo - Getty Images

Banlieues : la crise s'installe durement et durablement

Les Minguettes situées à Vénissieux (69, Rhône) font également partie de ce classement. C’est dans ce grand ensemble qu'est née en 1983 «La marche pour l'égalité et contre le racisme» qui a fait l’objet d’un film avec Djamel Debbouze.

Photo - Getty Images

Banlieues : la crise s'installe durement et durablement

Le quartier du Mirail à Toulouse (31, Haute-Garonne) est quant à lui isolé du reste de l’agglomération toulousaine par les zones industrielles qui l’entourent, mais aussi par la rocade.

Photo - Getty Images

Banlieues : la crise s'installe durement et durablement

Le quartier du Mirail à Toulouse (31, Haute-Garonne) est quant à lui isolé du reste de l’agglomération toulousaine par les zones industrielles qui l’entourent, mais aussi par la rocade.

Photo - Getty Images

Banlieues : la crise s'installe durement et durablement

Le Grand Ensemble à Clichy/Montfermeil (93, Seine-Saint-Denis). C'est depuis cette ville que se sont propagées les émeutes urbaines de l'automne 2005 dans certaines banlieues françaises.

Photo - Getty Images

Banlieues : la crise s'installe durement et durablement

La Grande Borne à Grigny (91, Essonne) occupe la troisième place du classement des quartiers français réputés les plus difficiles.

Photo - Getty Images

Banlieues : la crise s'installe durement et durablement

En seconde place du classement des quartiers les plus chauds de France se trouve l’ensemble du Val Fourré à Mantes-la-Jolie (78, Yvelines).

Photo - Getty Images

Banlieues : la crise s'installe durement et durablement

Enfin, en tête des dix quartiers les plus chauds de France considérées comme des zones de non droit se trouvent les Quartiers Nord à Marseille (13, Bouches du Rhône).

Photo - Getty Images

Banlieues : la crise s'installe durement et durablement

Enfin, en tête des dix quartiers les plus chauds de France considérées comme des zones de non droit se trouvent les Quartiers Nord à Marseille (13, Bouches du Rhône).

Photo - Getty Images

Banlieues : la crise s'installe durement et durablement

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017