Excite

Mont-Saint-Michel: une passerelle à 230 millions d’euros

  • Getty Images

Jusqu'au mois prochain, seuls les piétons pourront emprunter la nouvelle passerelle reliant le Mont-Saint-Michel au continent. Ensuite, des navettes et les services de secours et livraison pourront y circuler.

L'ouverture récente aux piétons du pont-passerelle menant au Mont-Saint-Michel (patrimoine mondial situé dans le département de la Manche), et destiné à remplacer la digue-route, marque ainsi une étape décisive dans le rétablissement du caractère maritime de la "Merveille". Ce gigantesque chantier long de dix ans est prévu pour s'achever l'année prochaine.

C'est tout récemment que les premiers visiteurs ont pu emprunter les 760 mètres de cette promenade en bois de chêne. Elle conduit au pied du Mont, inscrit au patrimoine de l'Unesco en 1979, et décrit une élégante courbe. "C'est une première étape importante, un rendez-vous fixé de longue date après la réalisation du barrage sur le fleuve Couesnon en 2009 dans le grand projet de rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel", s'est félicité Laurent Beauvais, président du syndicat mixte de la Baie du Mont-Saint-Michel, en charge de son aménagement.

Les véhicules tels que les navettes automobiles et hippomobiles, services de secours, sécurité et livraison, devront toutefois patienter jusqu'en octobre avant de parcourir l'ouvrage dessiné par l'architecte autrichien Dietmar Feichtinger.

Et ce n'est qu'à l'été 2015 qu'un point final sera mis à une décennie de travaux, initiée en 2006 par la mise en place d'un barrage sur le Couesnon, pour un budget total de 230 millions d'euros dont 184 millions d'investissements publics directs. Le Mont-Saint-Michel, l'un des sites touristiques les plus visités de France, accueille en moyenne 2,5 millions de visiteurs chaque année.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018