Excite

Le Mali : un pays sous haute tension

Une mise à jour officielle sur le site Internet Diplomatie.gouv.fr informe les français qu'ils ne doivent plus se rendre au Mali, et ce, jusqu'à nouvel ordre. Le pays tout entier est désormais considéré comme extrêmement dangereux et les français sont priés de quitter le Mali pour leur propre sécurité. Il faudra donc attendre avant de pouvoir à nouveau admirer les magnifiques paysages du Mali.

Situé en Afrique de l'Ouest, le Mali est frontalier avec l'Algérie, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal, la Guinée, le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire. Le pays s'étend sur un territoire de plus d'un million de kilomètres carré, sa capitale est Bamako et l'on trouve plusieurs très grandes villes, comme Tombouctou, Mopti, Kidal, Ségou ou Kayes. Sa densité de population est très variable, allant de zones surpeuplées à d'autres où il n'y a quasiment aucune vie humaine. Deux fleuves traversent le Mali : le Niger et le Sénégal. Plusieurs ethnies et cultures cohabitent au Mali, rendant ce pays particulièrement fascinant à découvrir.

Il y a encore peu, visiter le Mali était tout à fait possible dès lors qu'on prenait quelques précautions et que l'on s'adressait à des professionnels du voyage. Mais depuis le 22 mars 2012, la situation au Mali est devenue instable et dangereuse suite à un coup d’État militaire ayant pour but de renverser le pouvoir en place. Depuis, les combats font rage et les habitants du Mali sont dans une situation critique, certains ayant même fuit le pays. Le gouvernement français a indiqué sur son site officiel qu'il était désormais formellement déconseillé de se rendre au Mali, appelant même les français déjà sur place à rentrer en France au plus vite pour éviter certains risques. Les autorités craignent des attentats et des enlèvements dans les villes.

Les formalités à respecter pour un voyage au Mali

Si un voyage au Mali ne peut être éviter, le gouvernement demande instamment aux personnes concernées de déclarer leur arrivée au Consulat de France à Bamako. Sur place, les déplacements sont à éviter, surtout à pied et il est déconseillé de sortir de son hébergement le soir et la nuit. Le pays est particulièrement agité pour le moment et les risques d'être agressé, enlevé ou pire sont réels, il faut donc faire preuve d'une immense vigilence.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020