Excite

Low-cost qui rient, compagnies aériennes nationales qui pleurent

Les compagnies aériennes low-cost telles que Ryanair et Easy Jet annoncent des chiffres en hausse alors que le trafic aérien mondial est en baisse constante.

Baisse du trafic aérien

En cas de crise, les coûts bas sont permis et même recommandés. Ainsi, les compagnies aériennes low-cost tirent leur épingle du jeu durant cette crise économique mondiale qui n'en finit plus.

Les compagnies aériennes nationales ont toutes les peines du monde à remplir leurs avions cette année, tandis que le trafic passager est en baisse constante et qu'une bonne partie se déplace vers les moins chers.

Et pourtant, Giovanni Bisignani, le patron de l'Association internationale du transport aérien (Iata), qui regroupe la quasi-totalité des compagnies aériennes mondiales est catégorique: "pour l'industrie du transport aérien, le pire est à venir". En effet, le trafic aérien mondial affiche des mois et des mois de baisses consécutives (- 7,9% en octobre dernier, 5e mois de baisse consécutive).

Ce qui donnerait raison à Didier Brèchemier, consultant spécialisé en transport aérien au cabinet Roland Berger, qui pense qu'à part les deux principaux acteurs du marché, Ryanair et Easy Jet, les autres compagnies low-cost vont souffrir d'un manque de capitalisation suffisante.

Ryanair et Easy Jet en pleine forme

Michael O'Leary, le trublion patron de la compagnie low-cost Ryanair, le déclarait l'an dernier: "Une récession nous débarrasse des compagnies déficitaires minables et nous permet d'acheter des avions moins chers".

Les chiffres semblent lui donner raison. Le 6 janvier, la low-cost irlandaise publiait une progression de 11% sur le seul mois de décembre, et de 18% sur l'ensemble de l'année 2008.

EasyJet vient d'annoncer une hausse de 7,3% de son trafic en décembre 2008 par rapport à décembre 2007, portant la hausse de son trafic sur l'ensemble de l'année à 16,6%.

Chez les compagnies nationales, par contre, c'est soupe à la grimace. British Airways a annoncé une baisse de 4,5% du nombre de passagers sur le mois de décembre 2008, et une baisse de 0,2% de son taux de remplissage à 76,7%. Le nombre de passagers première classe a chuté de 12% en décembre.

Ryanair espère racheter Aer Lingus

La santé des compagnies aériennes low-cost est tellement insolente que Ryanair espère racheter la compagnie nationale irlandaise Aer Lingus. Michael O'Leary a lancé le 1er décembre dernier une seconde offre de rachat hostile repoussée par Aer Lingus et mal vue au sein de l'Europe pour des raisons de concurrence.

Photo: Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018