Excite

Londres, d'une ville fast-food à une “slim city”

'La principale cause d'obésité est l'environnement”, a soutenu le professeur Philip James, président de l'International Obesity Task Force. Selon lui, un quart des britanniques est obèse; et d'ici à 2050, neuf adultes sur dix et trois quart des enfants du Royaume-Uni seront en surpoids à un niveau pathologique. Pour tenter d'intervenir sur ce sérieux problème, B>Londres a pensé à différentes choses: des cours de cuisine pour les enfants, ou des soins à charge du service sanitaire national pour les obèses, avec des prix pour ceux qui maigrissent. Mais ces initiatives ne semblent pas être suffisantes. Selon l'International Obesity Task Force, il faudrait construire des “slim city”, c'est-à-dire des villes maigres.

'Seuls les politiques naïfs et mal informés peuvent penser charger les citadins de faire un choix plus sain quand l'environnement dans lequel ils vivent est le facteur principal de leur problème. Et c'est encore plus insensé de dire aux gens qu'ils doivent seulement ajuster leurs propres habitudes alimentaires pour résoudre cette épidémie”, a dit Philip James. Le président de l'International Obesity Task Force n'a pas de doutes: la vraie stratégie contre l'obésité est d'équiper la ville de pistes cyclables, de ne pas mettre d'ascenseurs dans les maisons de peu d'étages mais des escaliers larges et commodes, de faire des zones résidentielles mixtes avec des magasins, des bureaux, des lieux de divertissement, avec des parcours piétons ou avec des moyens de transport, et faire des rues étroites et de larges trottoirs.

Pendant ce temps dans la capitale britannique a été instauré un nouvel institut, le b>conseil personnel sur les problèmes de traffic, qui visite les quartiers, va de porte à porte pour s'informer sur les nécessités des personnes et indiquer les parcours possibles en transport public ou en vélo. Un projet de 10 millions de livres sterling, soit 14 millions d'euros, et qui a obtenu d'excellents résultats dans les quartiers visités: l'utilisation des voitures privées a baissé d'11%, tandis que celle du vélo a augmenté de 25%.

Selon le professeur James, après avoir perdu du poids à la suite d'un régime, il est nécessaire, pour se maintenir en forme, de faire une activité physique d'au moins une heure voire une heure et demie par jour; et avoir un environnement adapté constitue un facteur indispensable.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020