Excite

L'offre d'emploi en Thailande : accès limité pour les étrangers

L’offre d'emploi en Thaïlande pour les étrangers

On peut difficilement travailler en Thaïlande sans parler la langue. En effet, l’anglais y est très peu répandu et peu de métiers se passent de communication directe.

Par ailleurs, le droit du travail thaïlandais tend à limiter l’intrusion des étrangers en leur interdisant certaines professions et en imposant à l’éventuel employeur une série de démarches tracassières. Même un stage est difficile à obtenir.

De plus, pour obtenir un permis de travail, il faut avoir une promesse d’embauche pour un salaire mensuel d’au moins 50000bath, soit environ 1200€.

Cependant la chambre de commerce franco-thaï a créé une cellule d’aide à l’emploi tant pour les particuliers qui cherchent du travail que pour les entreprises qui souhaitent recruter. On peut y envoyer son CV. Elle fournit toute information sur les démarches pour obtenir un visa et un permis de travail.

 

Les conditions de travail en Thaïlande

Le droit du travail thaïlandais dispose d'un temps de travail hebdomadaire de 48h sur 6 jours. Seuls quelques employés administratifs ne travaillent pas le samedi.

Les jours de congé sont les dimanches et les jours fériés ainsi qu’une journée supplémentaire de congé annuel par année d’ancienneté dans l'entreprise. La durée légale des congés annuels est de deux semaines.

Il n’y a pas de système de sécurité sociale, mais chaque employeur est tenu d’assurer ses salariés au moins pour couvrir d’éventuels frais d’hospitalisation. Par ailleurs, un Européen devra se prémunir contre les risques de maladie locaux.

La retraite n’existe pas en Thaïlande, pas plus donc que la pension-vieillesse. Les salariés thaïlandais qui le souhaitent constituent une épargne retraite volontaire auprès d’un organisme privé.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017