Excite

Les tuiles de l'Opéra de Sydney mises en vente virtuelle

L'Opéra de Sydney, dont le bâtiment est l'emblème le plus reconnaissable de la principale ville australienne, a mis en vente « virtuelle » les tuiles d'une partie de son toit, afin de lever des fonds. Ceux-ci seront consacrés à la rénovation du bâtiment et à l'organisation d'événements gratuits pour le public.

L'opéra, dont l'architecture évoque un voilier ou un coquillage, propose 125 000 tuiles situées sur la « voile » la plus haute de son toit, une initiative qui pourrait rapporter 15 millions de dollars australiens (près de 10 millions d’euros). Ce bâtiment adopte des formes immédiatement reconnaissables de grandes voiles blanches, gonflées par le vent, ou de coquillages géants imbriqués les uns dans les autres. L’opéra mesure 183 mètres de longueur et 120 mètres de largeur pour une superficie de 1,8 hectare. Les tuiles de céramique blanches, inspirées de bols japonais, ont été produites par une société suédoise spécialisée. De nature autonettoyante, elles sont cependant régulièrement entretenues et remplacées.

Parmi les premiers acquéreurs figure l'acteur australien Hugh Jackman. « L'opéra (de Sydney) est un chef-d'oeuvre du Patrimoine mondial de l'UNESCO qui appartient à chacun d'entre nous», a déclaré l'acteur, qui a joué dans X-Men ou encore Les Misérables.

Dans le cadre de cette campagne baptisée « Own our house» (Possédez notre maison), les tuiles s'achètent sur internet, pour un prix compris entre 100 et 400 dollars australiens (66 à 265 euros). Les acheteurs peuvent personnaliser en ligne la tuile achetée, avec des photos ou un message. Signe des temps, les messages adoptent le format Twitter, à savoir 140 caractères maximum.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018