Excite

Les Etats-Unis devraient autoriser le mobile dans les avions

Selon l’enquête de deux associations américaines de consommateurs, un tiers des passagers reconnaissent avoir déjà laissé un appareil mobile (téléphone, tablette, ordinateur portable ou liseuse) allumé pendant un vol. Les recommandations des hôtesses et stewards ne semblent donc pas avoir l'effet escompté.

Mais les équipages des compagnies américaines pourraient bientôt être dispensés de ces annonces puisque l'agence américaine de l'aviation devrait assouplir prochainement ses règlements sur l'utilisation des appareils mobiles dans les aéronefs.

Actuellement, aux États-Unis comme partout à travers le monde, les passagers sont invités à éteindre tous leurs appareils permettant de téléphoner, envoyer ou recevoir des courriels, ou utiliser du wifi avant le décollage. Lors de l'irruption de ceux-ci, les craintes des experts concernant d'éventuelles perturbations causées aux systèmes de navigation des avions avaient poussé à une interdiction générale.

La crainte porte surtout sur les phases critiques du vol que constituent le décollage et l'atterrissage. Les fabricants avaient tenté de contourner l'interdiction en proposant un mode avion sur les appareils, qui permettait de travailler sur divers programmes sans connexion à aucun réseau. Mais la plupart des compagnies ont continué d'exiger de leurs clients l'extinction totale des appareils après embarquement.

Aujourd'hui, de nombreux experts jugent ces précautions obsolètes. D'autant plus depuis que l'agence américaine de l'aviation a autorisé en 2012 les pilotes à remplacer dans le cockpit les traditionnels manuels d'instruction en papier par des tablettes électroniques.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018