Excite

Les denrées alimentaires prohibées dans les bagages

Le moindre souvenir gastronomique ramené illégalement de l'étranger peut réintroduire sur le sol européen des maladies éradiquées. Ainsi, pour éviter les scénarios catastrophes, douanes et services sanitaires réitèrent les mises en garde nécessaires avant les grands départs de l'été.

« On peut par exemple trouver du foie gras israélien mal conditionné. Ou, en provenance d'Afrique, de la viande boucanée (fumée) dans laquelle des mouches ont pu pondre et qui arrive dans des bagages de voyageurs pour être ensuite servie dans des restaurants d'Ile-de-France », explique depuis l'aéroport d'Orly Philippe Allonneau, inspecteur des douanes. « Ce qui nous alerte, c'est souvent la taille du bagage, le type de sac (en jute plastifié) ou l'odeur pestilentielle », ajoute-t-il.

Plus généralement, les viandes ou les fromages au lait crupeuvent être porteurs de maladies éradiquées en Europe comme la fièvre aphteuse ou la peste porcine, s'inquiète Loïc Evain, sous-directeur chargé des affaires sanitaires européennes et internationales à la Direction générale de l'alimentation. Quid du risque présenté par un voyageur qui rapporterait un jambon porteur de peste porcine? Il rentre en France, pique-nique avec et abandonne un bout de sandwich dans l'herbe; un sanglier le récupère, contracte la malpeste porcine et la transmet à des porcs d'élevage. Voilà comment la maladie pourrait par un concours de circonstances réapparaître en France, selon lui.

En 2012, les douanes ont saisi en France 31 tonnes de marchandises sanitaires non conformes, essentiellement de la viande, souvent en provenance d'Afrique ou d'Asie. Ce chiffre est stable par rapport à 2011 mais les douanes espèrent que les campagnes d'informations auprès du grand public permettront d'enrayer les saisies.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018