Excite

Les alternatives aux hôtels pendant la Coupe du Monde du Brésil

En dehors des retards dans la construction des stades, l'un des gros points noirs de l'organisation de la Coupe du monde 2014 au Brésil est sans conteste le manque d'infrastructure hôtelière dans les villes d'accueil. A ce problème de disponibilité s’ajoute surtout le problème des tarifs excessifs de ces hôtels pour le commun des mortels.

Afin de palier à ces difficultés, le ministère du Tourisme brésilien ne reste toutefois pas les bras croisés et pousse ces 12 villes, selon l’agence de presse nationale Agência Brasil, à stimuler la mise en place « d'hébergements alternatifs» afin de satisfaire les demandes de logement des touristes étrangers bien entendu mais aussi des touristes brésiliens.

Une des solutions préconisées pour accueillir les 540 000 visiteurs étrangers et les quasi 2 millions de Brésiliens attendus selon le ministère du tourisme sont le développement du système de « cama e café» (chambre et café), adaptation du modèle de la chambre d'hôte, qui est déjà bien implanté à Rio. Des campings devraient être également construits, notamment à Brasilia, la capitale administrative du Brésil. Une autre solution plus économique que les hôtels semble être la location de maisons ou d'appartements de particuliers à travers des sites tels qu’Aluguetemporada ou Airbnb.

Un site http://hospitalidade.turismo.gov.br/busca.html a même été créé par le ministère afin d'aider les voyageurs dans la préparation de leur voyage. Actuellement, seuls des liens pour les villes brésiliennes de Brasilia, Belo Horizonte, Fortaleza, Recife, Rio de Janeiro et Salvador sont toutefois disponibles.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018