Excite

Les algues comme futur carburant?

A l’avenir, la compagnie française d’aviation Airbus aimerait que ses appareils puissent voler avec un carburant propre. Comprenons par là, un biocarburant dérivé de plantes non comestibles. La tâche est lourde de conséquence. Plus de kérosène, mais plus d’algues qui permettraient d’absorber le CO2.

La démarche est noble, mais difficile à mettre en place aujourd’hui, si rapidement. Le directeur du développement durable d’Airbus, Philippe Fonta indique, en tout cas, qu’il "est hors de question que nous utilisions des biocarburants élaborés à partir de végétaux nécessaires pour nourrir l'humanité". La compagnie aérienne fonde de nombreux espoirs sur les biocarburants de deuxième génération et espère ainsi délaisser progressivement le kérosène, très gros consommateur en CO2.

"L'idéal serait de pouvoir exploiter une substance créée à partir d'une variété d'algues gourmandes en CO2". Ainsi les gaz à effets de serre pourraient être absorbés plus facilement et les polluants seraient limités.

Rappelons que le transport aérien civil est responsable de 2% des émissions de CO2 (informations Association internationale du secteur (IATA)).

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017