Excite

Le zoo de Vincennes fait peau neuve

« Plus d'un millier de personnes attendaient l'ouverture des portes, dont certaines depuis 7H30 » a indiqué la directrice Sophie Ferreira-Le Morvan qui s’est réjouit d’avoir accueilli 20 à 25.000 personnes au total lors de la journée de réouverture du zoo de Vincennes. Elle a ajouté que près 100 000 billets étaient d'ores et déjà pré-vendus pour les semaines qui viennent.

Plus aéré, le nouveau zoo, désormais appelé le Parc zoologique de Paris, abritera d'ici à la fin du mois de mai quelque mille animaux de 180 espèces « dans le respect du bien-être animal» sur les 14,5 hectares du zoo. C'est notamment le cas des girafes d'Afrique de l'Ouest qui ont été installées dans la zone Sahel-Soudan, la plus spacieuse, où vivent également des autruches et babouins de Guinée, dans un milieu de savane arborée.

Lors de la journée d’ouverture toutefois, plusieurs espèces comme le rhinocéros blanc, les pumas et les guanacos, des camélidés sauvages présents en Amérique du sud, manquaient à l'appel, leur arrivée étant prévue dans les prochaines semaines.

Créé en 1932, le zoo a fermé en 2008 pour faire l'objet de travaux qui ont coûté 170 millions d'euros au total et permis de refaire intégralement le parc. L'emblématique grand rocher des singes, visible de loin, a cependant été conservé.

Le nouveau zoo espère attirer quelque deux millions de visiteurs au total au cours de la première année, et 1,5 million en année de croisière contre 800 000 à un million quelques années avant sa fermeture, selon sa directrice. Le prix du ticket d'entrée (22 euros pour un adulte et 14 euros pour un enfant de 3 à 11 ans) se situe selon sa directrice « dans la moyenne haute du marché » des zoos européens, le plus cher étant celui de Londres avec un prix d'entrée à 31 euros.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018