Excite

Le téléphérique du Pain de Sucre de Rio fête ses 100 ans

Le premier téléphérique en bois fut inauguré en 1912, il balançait beaucoup et a pris sa forme actuelle de diamant flottant en 1972. L'idée est née en 1908 quand l'ingénieur Augusto Ferreira Ramos a décidé de relier la plage de Vermelha au Pain de Sucre, jusqu'alors inaccessible, sur une distance de 1,4 km. L'ingénieur voulait donnait à l'étranger une nouvelle image de Rio, alors capitale du Brésil en cours de modernisation.

Sa construction a été considérée comme un projet fou en 1912 à une époque où la population mourait de fièvre jaune. Il fut le troisième téléphérique du monde, après celui du Mont Ulia en Espagne et celui de Wetterhorn en Suisse et le premier en périmètre urbain. Les anciennes cabines en bois avaient une capacité de 22 personnes, qui est passée en 1972 à 75 passagers. Mais en 2007, il a fallu réduire sa capacité de 10 places car les visiteurs pèsent plus lourd que par le passé.

Le téléphérique a également servi de décor à de nombreux films. Et notamment à « Moonraker » en 1979, où James Bond, incarné alors par Roger Moore, échappe à « Requin », un monstrueux tueur attardé aux dents d'acier qui tente de l'éliminer sur le toit du téléphérique.

Cette année, 1,5 million de touristes, près de la moitié étrangers, devraient visiter le Pain de Sucre, juste un peu moins que son rival, la statue du Christ aux bras ouverts qui domine la baie de Rio du haut de la colline du Corcovado, à 710 m d'altitude.

En vue du Mondial de football 2014 et des jeux Olympiques 2016 à Rio, les deux stations du téléphérique seront modernisées avec un accès plus rapide pour éviter les files d'attente.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019