Excite

Le syndrome de Paris, vous connaissez ?

Chaque année, une douzaine de touristes japonais auraient besoin d’un traitement psychologique après une visite dans la capitale française. La réalité d’une population hostile, les affrontements dans la rue, emmèneraient ces asiatiques à ne plus discerner le faux du vrai.

Le docteur Youssef Mahmoudia, psychologue à l’Hôtel-Dieu, hôpital situé près de la cathédrale Notre-Dame, explique ce phénomène : de retour chez eux "un tiers des patients vont immédiatement mieux, un tiers souffre d'une rechute et les autres ont des psychoses".

Le syndrome est alarmant : l’ambassade du Japon à Paris a dû rapatrier au moins quatre visiteurs dont deux femmes qui croyaient que leur chambre d’hôtel était mise sur écoute, hurlant au complot à leur encontre.

Le syndrome date de 2004

La revue américaine Nervure a baptisé ce phénomène le syndrome de Paris dès 2004. Bernard Delage, responsable de l’organisme Jeunes Japon, aide les familles japonaises à s’installer en France. Il a pu observer ce phénomène sur eux : "Dans les magasins japonais, le client est roi, alors qu’à Paris, il y a plus de suspicion... Les personnes qui utilisent les transports publics vous regardent bizarrement, s’arrêtent sur vos effets personnels. Cela augmente la sensation de malaise".

Pourtant, les Japonais adorent Paris. Ils n’imaginent pas que la ville puisse être différente de leur rêve. La réalité les rattrape à leur arrivée, ce qui provoque souvent des crises anormales. Rappelons que le tourisme dans la capitale est en pleine reprise : les séjours sont plus longs et les vacanciers consomment davantage.

Photo : openvizor.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020