Excite

Le festival du pénis au Japon

Depuis près de 1500 ans, le 15 mars de chaque année, les habitants de Komaki, au Japon, célèbrent le festival du pénis, ou «Honen-sai», une fête printanière au cours de laquelle sont louées la fertilité et les bonnes récoltes.

Le point culminant de la cérémonie est une procession traditionnelle au milieu de laquelle est transporté un phallus en bois géant, qui mesure 2,5 mètres et qui pèse près de 280 kilos. Il représente l'essence de l'union entre l'homme et la femme, mais aussi l'essence de la terre. L’attribut sexuel masculin comme dans de nombreux mythes antiques européens (tel était le cas de Priape) est bien évidemment considéré comme un symbole de fertilité et récolte.

Les hommes portent des capes blanches symbolisent la propreté et la sainteté, et seuls ceux qui en sont vêtus ont le droit de porter le pénis de bois. Ils doivent avoir 42 ans, un âge que les Japonais considèrent comme l'âge de la malchance. Cette procession est censée les aider. Les femmes portent elles des petits pénis pour se protéger du mal ou pour améliorer leur fertilité. Elles doivent avoir 36 ans, un âge de malchance aussi.

Mais la tradition veut aussi que les participants dégustent toutes sortes de friandises en forme de sexe masculin, tels des gâteaux à base de riz ou encore des bonbons. Le tout dans une atmosphère joyeuse, arrosée de saké, afin d'assurer une belle année fertile à tout le monde. Vous pouvez finalement prendre des photos avec la mascotte locale après avoir bu nombre de verres de l’alcool local et avoir vu les prêtres shintoïstes chanter et danser en l’honneur du phallus en bois géant.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017