Excite

Le carnaval de Guyane

Comme le veut la tradition et comme chaque année, de l’épiphanie (début janvier) au mercredi des cendres qui marque le début du carême, les guyanais célèbrent le très attendu carnaval, dans une ambiance festive à volonté et des semaines durant, la Guyane vibre au rythme de cette fête traditionnelle devenue au fil des années un atout touristique majeur pour ce département d’outre mer.

Les origines du carnaval de Guyane remontent au triste temps de l’esclavage. À l’époque, juste avant le carême, recommandé par l’église, les colons chrétiens s’adonnaient à la fête, chose que l’on interdisait aux esclaves noirs, ceux-ci, bravant l’interdit, célébraient le carnaval dans des fêtes clandestines, se référant aux rites africains , mêlés aux traditions catholiques et c’est ainsi que le carnaval de Guyane prit naissance et devint après l’abolition de l’esclavage, un rituel profondément enraciné à la culture créole guyanaise .

durant des jours, Cayenne, capitale de la Guyane française, est prise d’assaut d’une foule de gens venue admirer les défilés, le carnaval de Guyane en met plein la vue avec ces costumes et déguisements des plus originaux aux plus insolites, représentant pour la plupart les figures mythiques telles que le roi Vaval(roi du carnaval), le Touloulou, le Neg’marron (personnage de l’esclave fugitif appelé marron), Diab’ rouj (diable rouge), Lanmo (la mort), Zombi Baréyo (hommes vêtus enduits de suie qui tentent de s’essuyer contre les passants.

Parades et bals masqués se succèdent au rythme des tambours, percussions et autres chants traditionnels créoles, de la cérémonie d’ouverture à celle de clôture, les derniers jours sont les plus endiablés, le carnaval intrigue de par ses costumes chatoyants, déguisements intrigants, mises en scènes burlesques. Le carnaval de Guyane est incontestablement un hymne à la fête ou petits et grands s’y abandonnent avec joie!

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018