Excite

Le brevet supersonique d’Airbus

  • Getty Images

Ce n'est pas encore de la téléportation, mais, faire un vol Londres-New York en une petite heure, avouez que l'on s'en rapproche puisqu’une société appartenant à l'avionneur français Airbus a déposé cet été aux Etats-Unis, un brevet protégeant un jet supersonique capable d'atteindre 4,5 fois la vitesse du son, soit plus de 5 500 km/h.

Pour rappel, le Concorde pouvait voler à Mach 2 (2 450 km/h). Le programme avait été abandonné après le crash de Gonesse, près de Paris, en juillet 2000, qui avait fait 113 victimes. L'exploitation avait totalement cessé en 2003. Le Concorde reliait Londres à New York en 3 h 30. Un Airbus A330 met pour sa part entre 7 et 8 heures pour effectuer le même trajet.

Avec ce nouveau projet supersonique d’Airbus, Paris-San Francisco ou le Tokyo-Los Angeles se ferait en trois petites heures. En effet, l'avion volerait à 35 000 mètres d'altitude et décollerait pratiquement à la verticale jusqu'à ce qu'il atteigne la vitesse du son. A ce moment-là, la construction aérodynamique de l'appareil devrait permettre de limiter au maximum l'impact du bang, caractéristique du franchissement de ce seuil.

Le jet d'Airbus pourrait avoir des fonctions aussi bien civiles que militaires. En version civile, il pourrait transporter une vingtaine de personnes. En version armée, il serait équipé de canons électromagnétiques. Des experts aéronautiques ont décortiqué le brevet déposé, précisant que l'engin serait propulsé par plusieurs types de moteurs fonctionnant à l'hydrogène. Ils doutent tout de même qu'un tel avion soit construit dans un proche avenir mais pensent que certaines des idées déposées seront probablement incorporées aux avions de demain.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017