Excite

Le bouillonnant quartier de Temple Bar à Dublin

Le célèbre recteur de Trinity College, Sir William Temple, diplomate et homme de lettres du 17e siècle, a donné bon gré mal gré son nom au plus chaud quartier de Dublin, «Temple Bar», autour de Temple Bar Street.

Historique du quartier

Il est généralement admis que Temple Bar est un quartier actif et animé depuis le temps des vikings. Ses 1000 ans d’histoire lui valent une réputation particulière, qui fût tour à tour bonne et mauvaise en fonction de sa fréquentation.

La famille Temple avait sa maison et ses jardins à l’emplacement actuel du quartier. Le terme ancien de « bar » n’a ici, contrairement à ce que l’on pourrait penser, pas la signification de « pub » mais désigne plutôt une barrière, une porte d’entrée de la ville.

Que faire à Temple Bar ?

Le quartier n’est pas très grand mais la concentration de pubs qui s’y trouve est unique. Vous aurez le choix entre diverses ambiances, avec ou sans musique traditionnelle, qui vient parfois s’improviser joyeusement, pour déguster whiskies et bières qui font partie du patrimoine national irlandais. Les Irlandais sont très danseurs et se mettent rapidement à sautiller la quadrille au son du pipeau.

Le pub le plus célèbre est peut-être le «Oliver Saint-John Gogarty» (en illustration) dans Fleet Street, mais c’est aussi le plus coloré et éventuellement le plus touristique avec «The Temple Bar». Le plus vieux de tous serait paraît-il le «Brazen Head», dont on entend parler depuis 1613.

Mais il n’y a pas qu’à boire dans Temple Bar, des magasins de fringues à la mode, des restaurants, des galeries d'art, des centres culturels, des cinémas, des ateliers d'artistes se côtoient dans le quartier le plus branché de la ville. Un marché s’y tient le samedi matin.

Situation

Entre Dame Street et Aston Quay.

Photo: Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017