Excite

Le bonheur de camper nu en Bretagne

’Oui aux tétons, non aux neutrons’. C’est sur ce cri de guerre qu’en 1975 à Erdeven en Bretagne, où EDF souhaitait implanter une centrale nucléaire sur les dunes, que les naturistes ont gagné le droit de vivre comme bon leur semblait, à savoir légers en tricots. Jusque là, à la fin des années 60 et début des années 70, des stratagèmes devaient être mis en place pour éviter l’intervention des forces de l’ordre dès le retrait du maillot. Manifestations, habitants mécontents criant au scandale, la possibilité de vivre dans le plus simple appareil était compromise par tous ces facteurs, et les lois étaient à suivre à la lettre.

Aujourd’hui les choses ont bien changé, et pour les partisans de la tenue d’Adam sans sa feuille de vigne il est possible en Bretagne de trouver de nombreux lieux dédiés au naturisme. Erguy, Fréhel, Lannion, Paimpol ou Plerin, les plages nudistes autorisées ou tolérées sont nombreuses. Mais pour tous ceux qui souhaitent vivre nus, et pas seulement dans le cadre du bronzage et de la baignade, il existe des campings, comme le Camping de la Pinède à Erdeven. Sur près de 5 hectares et 100 emplacements, vous profiterez de tous les avantages et plaisirs d’un camping traditionnel, mais vous y mangerez, ferez vos courses ou la vaisselle complètement nus, sauf lors d’un petit rafraîchissement de l’air ambiant en fin d’après-midi ou début de soirée, climat breton oblige, où le pull ou la laine revient momentanément.

Synonyme de liberté, de plaisir, le naturisme se pratique en Bretagne comme dans beaucoup d’autres régions dans le respect de la nature, d’autrui et permet d’effacer les différences superficielles entre les personnes, comme le niveau social, et bien souvent également d’effacer les handicaps et les complexes. Lorsqu’on accepte mieux son corps on accepte mieux les autres.

Source photo : Guillaume Lemoine via flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017