Excite

Les merveilles de Roumanie

La visite des merveilles de Roumanie peut commencer après un trajet de deux heures en s'éloignant de Bucarest. Après une morne plaine, le voyageur aborde la montagne, sa forêt et les reliefs de la vallée de la Prohova.

C'est là que l'on trouve Sinaïa, la perle des Carpates, qui est la porte d'entrée d'une chaîne montagneuse en forme de fer à cheval et de l'un des derniers écosystèmes naturels préservés d'Europe.

Le monastère de Sinaïa a été construit entre 1690 et 1695, par le prince Mihai Cantacuzino qui revenait d'un pèlerinage à Jérusalem et au Sinaï, d'où le nom. Le monastère est toujours habité par une vingtaine de moines qui résident dans les logements qui entourent le monastère, ainsi que le mur de fortification.

Murs blancs, toits verts et façades rouges, la nouvelle église attire l'œil, tandis que l'ancienne, de style bancovan, est devenue un musée où l'on peut admirer des peintures de Parvu Mutu, 1694.

Braşov est une ville située à 45 km au nord de Sinaïa, au pied du mont Tampa. C'est la ville natale du photographe Brassaï est ses magnifiques façades baroques, gothiques et Renaissance, séduiront tous les visiteurs.

La Transylvanie propose ainsi 150 villages fortifiés par les colons saxons, car au XIIème siècle des murailles étaient construites autour des églises pour protéger les populations des envahisseurs.

Ainsi, le village de Prejmer est l'un des plus célèbres, avec son église construite entre 1241 et 1250, ou Viscri avec sa double enceinte et ses cinq tours de défense érigées aux XVème et XVIIème siècles autour de son église gothique.

Photo : Aleksander Dragnes (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017