Excite

La Réunion et Albi au patrimoine de l'UNESCO

L'UNESCO a inscrit ce week-end au patrimoine mondial de l'humanité la cité épiscopale d'Albi et l'île de la Réunion.

Depuis dimanche, la cité épiscopale d'Albi et les pitons, cirques et remparts de l'île de la Réunion font leur apparition sur la liste prestigieuse de l'UNESCO. 'La Ville rouge d'Albi et la forteresse verte de la Réunion sont deux monuments emblématiques de notre patrimoine culturel et naturel. Il est symbolique qu'ils se voient aujourd'hui consacrés ensemble par cette reconnaissance internationale' a déclaré avec fierté Nicolas Sarkozy.

Deux sites exceptionnels

La cité épiscopale d'Albi est surtout réputée pour la cathédrale Sainte-Cécile de style gothique méridional (1282) fabriquée à base de briques ocre en terre cuite. La cité épiscopale abrite également le palais de la Berbie avec le musée Toulouse-Lautrec, le Pont-Vieux et l'église Saint-Salvi.

En ce qui concerne, l'île de la Réunion, le Piton des Neiges et le Piton de la Fournaise, mais aussi les cirques naturels (105 000 hectares) seront désormais des sites protégés. 'Le Parc national de La Réunion abrite des forêts subtropicales, des forêts tropicales humides et des landes constituant une remarquable mosaïque d'écosystèmes et de paysages visuellement séduisants' a déclaré l'UNESCO dans un communiqué.

Le quartier des canaux à Amsterdam, les sites de bagnes en Australie, Sarazm (Tadjikistan), la cité impériale de Thang Long-Hanoi (Vietnam), Jantar Mantar de Jaipur (Inde) ont également été inscrits sur la liste qui comprend désormais 911 sites.

Albi et l'île de la Réunion

Photo: i.maka.free.fr et francebourse.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018