Excite

Istanbul, carrefour des cultures

Byzance, Constantinople, Istanbul… un seul mot les relie : l’histoire, comme elle connecte l’Asie à l’Europe sur le Bosphore, dans une ville comme nulle autre au monde. La nouvelle Rome, qui a connu sous l’Empereur Constantin l’avènement de la chrétienté dans l’Empire avant sa chute, est le carrefour de toutes les civilisations et religions. Une semaine ne vous suffira pas pour faire le tour de ses lieux de visites et de shopping.

Comment s’y rendre ?

En arrivant à Istanbul, deux aéroports vous accueillent: Atatürk (IST), du nom du grand réformateur de la Turquie moderne, et Sabiha Gökçen (SAW) situé à l’opposé de la ville sur la rive anatolienne. Prévoyez deux heures pour relier l’un à l’autre. Comptez en moyenne 350 euros pour un aller-retour Paris-Istanbul. Ceux qui préfèrent le bus, choisiront de s’adresser à Eurolines (www.eurolines.fr) qui relie Paris à Istanbul en trois jours. Le rail n’est pas conseillé, car très lent, et la Turquie n’a pas de réseau très développé. En Ferry, il faudra d’abord passer par Izmir (Cesme).

Séjourner et circuler à Istanbul

Vous trouverez de tout à tous les prix. Les hôtels situés dans le quartier du Palais (Eminönu) sont généralement très bien tenus mais assez chers et réservés aux touristes. Mais on y trouve aussi des auberges de jeunesse. Le meilleur moyen de transport reste le taxi, abordable et jaune, même si les chauffeurs vous donneront des sueurs froides. Un tramway très pratique circule à Eminönu, le quartier du Palais et des monuments Un autre tramway, tout vieux et uniquement là pour le décor, vous transportera en quatre fois plus de temps qu’à pied dans l’artère commerciale qui passe devant le consulat de France : Istiklal Caddesi (prononcez Tchadésé).

Mythes et légendes

Le bazar est incontournable pour sa majesté et sa beauté, mais n’y achetez rien! S’il est recommandé de marchander, vous payerez de toute façon deux fois plus cher la même camelote qu’en dehors de son enceinte. A visiter : Sultan Ahmet, Aya Sofia, les citernes, la tour Galata et son panorama à 360 degrés. Oubliez les petites ruelles enfumées typiques grouillant de monde, Istanbul est devenue une ville moderne, très touristique et branchée. De plus, il est interdit de fumer dans les lieux publics et les bars-restaurants depuis le 1er juin 2008, signe que la ville s’européanise de plus en plus.

Les bons plans

Un site internet recense des lieux de séjour à Istanbul pour moins de 30 euros la nuit : www.istanbul30.com.

Nos coups de cœur

  • Hôtel Kybele : un bâtiment historique décoré avec un charme fou.
  • Le 360 dans Istiklal Caddesi: un restaurant et bar branché mais calme tenu par des kiwis qui offre, comme de nombreux autres dans la ville, un panorama à 360 degrés sur la ville et le Bosphore depuis sa terrasse sur le toit. Excellente cuisine et tarifs relativement élevés, tenue correcte généralement constatée, clientèle internationale et locale aisée.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017