Excite

Fermeture des coffee shops à Amsterdam

Samedi 6 décembre, un communiqué est tombé, émanant de la municipalité: les maisons closes et les coffee shops vont devoir fermer leur porte car ils "génèrent de la criminalité" et servent de la marijuana. La ville justifie cette prise de position par la restructuration de son centre historique.

La ville hollandaise a dévoilé un projet important pour le quartier historique d’Amsterdam. Financé entre 30 et 40 millions d’euros, le projet que mène la capitale est d’intérêt public. La ville veut redonner une aura à ce quartier synonyme (à certains endroits) de lieux de passe faciles, de drogues, de banditisme. Elle souhaite installer dans le quartier touristique, des hôtels, restaurants, lieux culturels et boutiques classiques.

Aucune date n’a encore été avancée, mais jusqu’à la moitié des maisons closes et des coffee shops de la ville devront disparaître. Amsterdam veut donner une image radicalement différente de celle qu’elle a aujourd’hui. Trop de crime organisé dans les maisons de passe, les cercles de jeu, les coffee shops (qui servent de la marijuana), les smart shops (qui commercialisent la drogue), les head shops (qui vendent le produit) a rapidement décidé la ville à y mettre le haut-là.

Législation sur les coffee shops

Ce sont des lieux où la consommation de produits dérivés du cannabis et de la marijuana est possible. La loi adoptée par le Parlement en 1996, tolère cette pratique régie par des règles strictes. Cinq règles doivent être observées scrupuleusement par les responsables de ces établissements: pas de drogues dures, pas de publicité, respect de l’ordre public, interdiction de vendre à des mineurs, pas plus de 5 g par transaction et par personne.

Les licences de coffee shops sous le coup d’une fermeture, ne sont plus renouvelées. Il en va du souhait de la municipalité de supprimer de moitié les coffee shops actuels.

Photo: AP (Des joints sur la carte du Green House)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017