Excite

Dans le transport aérien, près d’une valise sur cent n’arrive pas à destination

L’an dernier, les globe-trotters avaient environ une chance sur cent de ne pas voir la couleur de leur bagage une fois leur voyage en avion terminé. « Dans 75% des cas, les valises ne sont toutefois pas perdues, mais seulement retardées en moyenne de 36 heures », explique Viktoria Vajna, porte-parole de l’Association européenne des compagnies aériennes. « Grâce au code barre et aux nouvelles technologies, les transporteurs savent généralement exactement où elles se trouvent » ajoute-t-il.

Pour les compagnies aériennes, tenues responsables de la perte du bien, la facture s’avère élevée. En estimant qu’un dossier coûte en moyenne 120 dollars et que 26 millions de valises ont été égarées l’année passée, elles ont dû débourser environ près de 2.5 milliards d’euros à cause de telles erreurs.

Depuis des années, les compagnies aériennes et les aéroports travaillent donc à réduire ce phénomène et cela avec certains progrès notables. Sur un plan mondial, les chiffres sont ainsi éloquents. En 2007, alors que 2,48 milliards de passagers se sont déplacés en avion, 46,9 millions de bagages se sont perdus en chemin. Cinq ans plus tard, ce nombre s’est contracté de 44,5% à 26 millions de valises égarées. Or en parallèle, le nombre de voyageurs a augmenté de 18,9% à 2,95 milliards.

Au mois d’octobre prochain, dans le cadre du sommet international organisé par l’association internationale du transport aérien (IATA), de nouvelles actions concrètes devraient être présentées pour poursuivre dans cette voie et arriver un jour à mettre un terme à ce fléau qui arrive en tête des pires cauchemars du voyageur, selon un classement réalisé par Hotspot Shield, une société spécialisée dans la sécurité sur Internet.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018