Excite

Comment vole un avion ?

Comprendre comment vole un avion n'est pas simple. Mais après quelques explications, cela peut vous aider très concrètement à appréhender positivement votre prochain vol. Un petit rappel tout d’abord : l'air est un mélange de gaz transparent mais dense (1,2 kg/m3 à 20 °C). Le fait que l'air soit invisible, renforce l'incompréhension, car on voit la route lorsque l'on roule en voiture, l'eau en prenant le bateau, mais en avion, on ne voit que du vide, alors que ça n’est pas le cas.

    Getty Images

Lorsque l'avion accélère avant le décollage, poussé par ses réacteurs, l’air qui passe au-dessus des ailes, va plus vite que l’air qui passe en dessous, du fait de leur forme, plus bombée au-dessus et donc plus longue à parcourir pour l'air qui doit accélérer sa course. Une force est créée et aspire les ailes et donc l’avion vers le haut. Cette force se nomme portance et s’oppose à l’action du poids de l'avion. Plus la différence de vitesse est élevée, plus cette force est importante. La poussée des moteurs, qui fait avancer l’avion, est opposée à la traînée qui ralentit l’avion.

Une petite expérience peut aider à comprendre la portance : Prenez une feuille de papier et tenez-la par les deux extrémités de sa largeur. Vous constatez qu’elle se plie vers le bas sous l’effet de la pesanteur. Soufflez maintenant sur la partie supérieure de la feuille. Surprise ! La feuille se soulève. Or, vous avez soufflé au-dessus et non au-dessous d’elle. Vous avez créé une différence de pression qui a provoqué l’apparition d’une force de portance qui a soulevé votre feuille.

Pour conclure, voici quelques rappels techniques pour définitivement éloigner la phobie de l’avion. Si tous les moteurs s’arrêtaient, l’avion descendrait doucement comme un planeur pendant environ 25 minutes à partir d’une altitude de 10.000 mètres. Il ne tombera pas comme une pierre. Ensuite, les turbulences ne peuvent pas provoquer d’accident d’avion, car il a été conçu pour résister aux plus fortes. Le seul danger est pour les passagers qui ne sont pas attachés et qui peuvent se cogner. Enfin, les ailes sont les éléments les plus sûrs de l’avion, elles ne peuvent pas se casser.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017