Excite

La Cité de la gastronomie : 4 temples de l'alimentation à la française

La Cité de la gastronomie est un réseau de lieux éducatifs et ludiques autour du thème de l'alimentation, créé à la suite de l'inscription du "repas gastronomique des Français" au patrimoine immatériel de l'humanité. Ce réseau comprend 4 villes françaises, Dijon, Lyon, Paris-Rungis et Tours qui ont chacune créé un établissement consacré à une facette de la gastronomie.

4 lieux, 4 aspects de la gastronomie

En 2011, la gastronomie française s'est retrouvée inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité par la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA). L'État français se devait donc de créer un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) qui permettrait la promotion de ce patrimoine culturel. Jean-Robert Pitte, président de la MFPCA, a proposé d'aménager cet EPIC sur le modèle des cités de l'architecture ou de la musique.

La cité de la gastronomie peut donc être considérée comme un parc à thème qui permet de découvrir les grandes traditions culinaires françaises historiques et régionales, ainsi que les créations qui ont fait évoluer l'art culinaire jusqu'à aujourd'hui. Une place est réservée à la cuisine du monde. Il a été décidé que le lieu serait composé de pavillons consacré chacun à une activité en rapport avec la gastronomie : denrées, démonstrations, ateliers, rétrospectives, démonstrations, restaurants, élaboration des produits, jardin potager...

Plusieurs villes s'étant portées candidates pour héberger cet établissement, il a été décidé officiellement, le 19 juin 2013, de créer un réseau reliant les villes de Dijon, Lyon, Paris-Rungis et Tours. Chacune de ces villes se spécialisant dans un domaine de la gastronomie

  • À Dijon, la vigne et le vin sont honorés dans le cadre de l'ancien hôpital général ;
  • À Lyon, tout sur la nutrition et la santé est présenté à l'Hôtel-Dieu ;
  • Paris-Rungis évoque les marchés et l'approvisionnement des centres urbains dans un espace situé près du MIN (Marché d’intérêt national) ;
  • La cité de la gastronomie de Tours prend place aux abords du jardin de l'île Simon, et est consacrée aux sciences humaines et sociales de l'alimentation.

Et ce n'est pas tout !

L'inscription au patrimoine immatériel de l'humanité implique 3 autres engagements, en plus de la création de la Cité de la gastronomie. Ainsi seront créés un observatoire du "repas gastronomique des Français" afin de déterminer tous les moyens de le valoriser ; un festival de la culture culinaire mondiale et un programme multimédia.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018