Excite

Ces aéroports européens au milieu de nulle part

  • Getty Images

«Mesdames et messieurs, nous allons entamer notre descente. La ville la plus proche est à plus d’une heure» Voilà l’annonce que pourraient faire certains pilotes d’avion avant d’atterrir. En effet, les aéroports réservent parfois des surprises. Et si l’on ne s’attend pas à débarquer en centre-ville, on n’image pas non plus de se retrouver perdu au milieu des champs. La déception et l’énervement peuvent donc être au rendez-vous pour les voyageurs fatigués et pressés.

La palme de l’éloignement revient à Francfort Hahn en Allemagne, situé à 123 km du centre-ville, selon le top 5 des hubs européens les moins pratiques pour les touristes, réalisé par Busbud, (spécialiste des voyages en bus). De cet aéroport, où les vols proposés sont généralement bon marché, il faut compter pas moins de deux heures de train pour retrouver le centre de Francfort et 30€ supplémentaires par trajet.

Deuxième de ce classement, un autre aéroport allemand : Dusseldorf Weeze Airport. En réalité, cette plateforme aéroportuaire serait plutôt celle de la ville de Weeze, toute proche, que celle de Düsseldorf, éloignée de 80 km. Pour prendre le train et retrouver son centre-ville, il faut préalablement prendre un taxi qui vous déposera à la gare de Weeze. Puis compter une heure vingt de trajet et 15€ supplémentaires.

Les vacanciers à destination de Londres doivent se méfier de London Stansted Airport, éloigné de 65 km du centre de la City. Certes les vols y sont peu coûteux, mais prévoyez une heure de train supplémentaire pour retrouver le cœur de la capitale britannique et près de 30€ par trajet en plus.

Ce top 5 est complété par Milan Bergamo, à 54 km de la ville italienne. Enfin, Belfast International Airport, pourtant situé qu’à 18 km du centre-ville. La raison ? La capitale d’Irlande du Nord propose un service de transports en commun réduit. Temps d’attente à prévoir donc.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018