Excite

Bien préparer son voyage à vélo pour profiter en toute sérénité

Préparer un voyage à vélo implique d’éviter des imprévus désagréables. La première chose que nous devons tenir en compte c’est que nous serons au découvert la plupart du temps et exposés aux caprices de la météorologie, raison pour laquelle, indépendamment de la saison, nous devons toujours porter avec nous un kway (imperméable) et de la protection solaire.

Pour bien voyager en vélo, il est important de s'informer des restrictions qui pose chaque moyen de transport.

Selon une nouvelle réglementation de l'Union Européenne, les bicyclettes peuvent voyager dans tous les trains européens de longue distance, ce pourquoi c'est le moyen de transport le plus approprié.

Les cars obligent généralement à que le vélo soit emballé. Il existe des sacs spécials où on peut porter le vélo avec les roues démontées, mais sont généralement assez chers.

Dans l'avion, ils obligent aussi à porter la bicyclette empaquetée et dans quelques compagnies, surtout celles de bas coût, chargent un supplément pour transporter la bicyclette.

Pendant le voyage à vélo, le sac à dos est nuisible pour votre colonne vertébrale, très incommode et il vous fera trop transpirer. À sa place, des sacoches installées sur le porte-bagages du vélo semble plus appropriées. De plus, il est conseillé d’acheter des sacoches qui soient faciles à monter et démonter pour les transporter plus facilement.

Une bonne révision est nécessaire avant de partir, les freins, les pneus, la lumière avant tout.

Il est important d'être vu par les chauffeurs, les jours de pluie et pendant la nuit, un gilet reflétant et allumer nos feux est essentiel. Toutefois, si le brouillard est très dense ou la pluie très intense, il vaut mieux s’écarter de la route.

En ce qui concerne les bagages, il faut éviter de partir avec des sacs trop lourds mais tout en n'oubliant pas les affaires essentielles pour le séjour. Le linge pourra être lavé dans les campings et auberges et les kilos en trop se feront sentir à chaque pente et chaque fois que l’on devra monter dans un train. Les supermarchés, vous permettra d'acheter de la nourriture, il n’est donc pas conseillé de porter beaucoup de nourriture sur vous, elle deviendrait un poids supplémentaire superflu. On vous conseille d’acheter de la nourriture pour deux journées tout en sachant que les dimanches, il est très difficile trouver des marchés ouverts.

Exemple de liste de bagages:

- casque, sacoche, couteau à suisse, chambre à air de rechange, imperméable, tournevis et clés, t-shirts, pantalons et vêtements chauds, sac à coucher, tente, lessive, nourriture pour la journée, bidon à eau, crème solaire, cadenas, feux avant et arrière, élastiques pour tenir les bagages, panier à l'avant du vélo, lampe de poche, sacs en plastique, camping gaz et casserole, matelas de sol, savonnette, cahier et stylo, fourchette et cuillère, porte bidon dans le vélo, dictionnaire, carte.

Bien préparer son voyage à vélo, c'est aussi savoir où l'on va. Pays chaud? Pays montagneux? Pays industrialisé? Pays du Tiers-Monde? Zone habitée ou non? Cela vous permettra de savoir si vous partez en autonomie totale, partielle ou pas et avec quel type d'équipement vous allez voyager.

Un bon équipement est important lorsqu'on part en vélo. Un matériel solide et léger vous apporte le confort et peut vous éviter des dépenses ultérieures et imprévues. Pour apprendre la mécanique, il est conseillé de monter et de remonter votre vélo avant de partir, vous apprendrez ainsi mais vous testerez aussi la fiabilité de vos outils.

est-ce que j'ai la condition physique?

Voyager à vélo peut faire douter de ses capacités physiques, surtout lorsqu'on soupèse son vélo avec les sacoches et qu'on se rend compte qu'il va falloir voyager à la seule force des mollets. Il faut partir du principe que si vous envisagez un tel voyage c'est que vous êtes sportif dans l'âme. Chacun pédale selon ses propres capacités. Au fil du voyage, on s'impose un rythme qui convient à ses aptitudes physiques et à sa motivation. Mais bien préparer son voyage à vélo, c'est aussi se préparer physiquement grâce notamment au sport. Courir, nager, pédaler 3 fois par semaine accompagné d'une alimentation saine et équilibrée vous évitera les douleurs articulaires et les courbatures les premiers jours.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018