Excite

Barcelone, le terrain de jeu architectural d’Antoni Gaudi

Si besoin était de rappeler l’influence d’Antoni Gaudi sur le patrimoine architectural de Barcelone, pas moins de sept de ses créations sont désormais classées au patrimoine mondial de l’Humanité de l’Unesco : le parc Güell, le Palais Güell, la Casa Milà, la Casa Vicens, la façade de la Nativité et la crypte de la Sagrada Família, la Casa Batlló et la Crypte de la Colonia Güell.

Le seul nom de l’architecte catalan décédé en 1926 suffit à attirer les touristes à Barcelone. Et les professionnels du secteur ont su profiter du filon. Impossible de visiter la ville sans voir le nom de Gaudi s’afficher un peu partout. Les magasins de souvenirs sont remplis d’objets inspirés par le travail de l’architecte.

Depuis quelque temps, les Casa Battlo et Milà vous proposent ainsi de repartir avec une photo souvenir, comme dans les parcs d’attraction. A la Pedrera, les volontaires sont invités à poser devant un fond gris, sur lequel seront incrustés les décors de la maison tandis qu’à la Casa Battlo, les touristes peuvent sortir sur l’un des balcons de la façade pour obtenir leur photo souvenir.

Dernière preuve en date de ce filon commercial, depuis le mois d’octobre 2013, l’entrée au sublime Parc Güell, la dernière œuvre de Gaudi accessible librement, est devenue payante. Enfin, pour les touristes seulement. Les habitants du quartier pourront encore entrer gratuitement. Pour les autres, il faut débourser 8 euros et s’armer de patience. Car, désormais, les grilles sont fermées et ne s’ouvrent que pour 400 à 800 personnes par demi-heure.

Un choix de la mairie qui estime que cela devient nécessaire pour préserver le site et qui annonce ainsi la création de près de 50 emplois. Une bonne nouvelle en période de crise puisque selon les estimations, en haute saison, jusqu’à 3000 personnes par heure fréquentent le parc.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018