Excite

Barcelone : boire et pédaler, c’est possible

Depuis cet été, des bars-bicyclettes nommés bicibars circulent gaiement dans le centre-ville barcelonais. Des étudiants en école de commerce en sont à l’initiative. Mais ces zincs ambulants font grincer des dents parmi les habitants.

Partager bières et tapas tout en pédalant dans les rues de Barcelone n’a plus rien d’une hérésie, les bars-bicyclettes séduisent certains locaux et de nombreux touristes. Le concept ? À bord d’un véhicule de quinze places, un chauffeur et un serveur invitent leurs passagers à une promenade ludique et conviviale à travers des parcours bien définis tels le parc de la Citadelle, la ville olympique ou la Barceloneta tout en les incitant eux-mêmes à faire progresser cette équipée insolite à l’aide de leurs mollets.

Trois étudiants en école de commerce, l'Esade, sont à l’initiative de cette idée originale. La petite entreprise de Silvia Ortega, Mikel Schwentor et Francisco Requena est née au cours d’un projet fictif élaboré à l’issue de leur master. Pour l’heure, il semble trouver un prolongement fructueux sur le terrain : l’activité se développe à tel point que ses commanditaires sont à la recherche d’employés tels des commerciaux, des guides et des chauffeurs pour étoffer leur offre.

Pourtant, cette nouvelle attraction touristique ne fait pas l’unanimité en ville. Certains internautes se demandent raisonnablement si "boire sur la voie publique n’est pas interdit", si les bicibars ne comportent pas de risques liés à la circulation urbaine, potentiellement dangereuse, comme le rapporte El Periódico. Ou plus sarcastiquement : "Et si on les transformait comme des voitures officielles pour que notre maire et ses conseillers pédalent ensemble. Nous sommes en temps de crise, ils pourraient donner l’exemple".

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019